AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Sam 5 Nov - 19:57

Depuis la rencontre inattendue dans la bibliothèque avec ce serdaigle, Mathieu se sentait beaucoup plus posé et serein dans sa tête : malgré ses à-priori sur les gens, sa méfiance pour sa survie dans cette école à cause de son nom, il ne se sentait plus seul… Il avait un ami. Pour la première fois en sept ans d’existence, quelqu’un d’autre qu’un serpentard s’était intéressé à lui, a été gentil et souriant avec lui. Oh bien sûr, il s’était tout de suis méfié et n’avait pas du tout été coopératif pendant un bon moment, mais petit à petit il l’avait laissé entrer dans son monde, débattant tous deux avec enthousiasme… Puis devenant ami. Ca lui faisait tout drôle à vrai dire mais en même temps il se sentait euphorique.

Lui, Mathieu Lestranges, serpentard et descendant des deux pires mangemorts, avait un ami à serdaigle… C’était complètement dingue mais vraiment trop cool.

- Finalement ma vie n’est pas si noire que ça… Sourit-il rêveusement en montant tranquillement les marches qui allaient jusqu’à la volière.

Même ce qui s’était passé ce matin au petit déjeuner dans la Grande Salle ne le choquait plus. Alors qu’il touillait son chocolat chaud, la tête encore dans l’oreiller, Mathieu vit soudain un hibou se poser devant lui, lui donner un coup de bec sur la main qui tenait sa cuillère avant de repartir en laissant un rouleau de parchemin. Bon c’était mentir que de dire qu’il n’en avait rien eu à faire puisque le parchemin venait de la part de ses parents mais le coup d’œil et le sourire de Joachim avait vite fait de chasser sa mauvaise humeur : il avait un ami.

Par contre, en y réfléchissant mieux, Mathieu repensa à la lettre parentale et perdit rapidement son sourire, ses pas se faisant plus lourds et pesant à mesure qu’il les gravissait pour atteindre la volière.

Fils,

Nous avons eu connaissance de tes notes mais nous sommes extrêmement déçus de voir que tu n'es pas le premier dans les classes de divinations, détrôné par des élèves d’un sang moins pur que le nôtre. Tâches de remédier à cela au plus vite !

Nous voulions aussi t’informer que dans quelques mois auront lieu les vacances de noël où comme chaque année aura lieu une réunion de famille. Mais cette année ça sera assez spéciale puisque tu es en âge de trouver une femme, demoiselle que nous avons trouvée et invitée à ces réjouissances pour vous présenter l’un à l’autre.

Comme tu t’en doutes au vu de nos relations avec cette famille, ta future épouse est Irys Huntington. Nous te conseillons d’être prévenant et extrêmement poli avec elle ou il t’en cuira.

N’oublies pas nos recommandations Fils.

Tes parents.

Lui qui pensait qu’on l’avait oublié s’en mordait cruellement les doigts. Ouvrant la porte de la volière d’un geste las, il regarda le parchemin qu’il tenait dans sa main et qui contenait une réponse succinct et répondant parfaitement aux attentes de ses parents avant de siffler Hoshi, son hibou, pour lui donner son message. Le regardant disparaître par l’une des fenêtres de la toiture, Mathieu soupira tristement avant de grimacer de rage et de fureur, se retournant pour frapper violemment la pierre du bâtiment.

- Fait chier ! Ils ne peuvent pas se contenter de mes notes ! Non, faut qu’ils continuent de me pourrir la vie ! Grogna-t-il en continuant de cogner le mur.

S’arrêtant de le faire au bout d’un moment, Mathieu regarda ses mains sale et un peu ensanglanté, soupirant de lassitude.

- Aïe… Fit-il tout bas en essuyant maladroitement ses mains contre son uniforme, le cœur lourd et la mine triste.


Dernière édition par Mathieu Lestranges le Sam 5 Nov - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Sam 5 Nov - 23:05

Adonis fixait avec effroi le bout de parchemin entre ses mains. Non ! Ce n'était pas sérieux tout ça ? Il relut une seconde fois la lettre. Puis encore et encore ce même passage.

"Mon chéri, au vu des quelques problèmes qui se déroulent en ce moment à Londres, ta tante Madya a décidé de nous envoyer ses enfants Josh et Ginger. Ils passeront les vacances de noël avec nous. J'espère que tu sauras te tenir et faire preuve de gentillesse sinon tu peux être certain que ton charmant balai finira en cure dent."

Son balai...un cure dent ? Étrangement, il ne doutait pas que sa mère puisse faire une horreur pareille, il savait qu'elle pouvait être effrayante et méchante. Adonis ne survivrait jamais au débarquement de ses deux cousins. Il allait obligatoirement faire un meurtre, ou un double meurtre. La dernière fois qu'il les avait vu, ces monstres avaient tenté de déplumer un pauvre hibou qui lui portait du courrier, ils avaient détruit sa chambre et piqué sa baguette. Ça n'allait pas le faire. Malgré leur neuf et dix ans, ils étaient pire que des mômes de deux ans. Des vrais tornades.

- Ado' ça va ?
- Non ça ne va pas !

Il attrapa un bout de parchemin vierge et se lança dans une lettre des plus virulentes. Il ne se laisserait pas avoir. Jamais, non jamais, il n'irait passer noël là-bas. Quitte à se faire tuer par sa mère, il resterait au château ! Après quelques minutes à s'énerver contre ce pauvre bout de papier, il l'enroula et le glissa dans sa poche. Il avait tout de même signé d'un petit "je vous aime" pour calmer les ardeurs destructrices de sa chère maman (son père ne l'inquiétant pas du tout). Il rangea ses affaires dans son sac, salua rapidement ses amis et s'élança dans les escaliers. Direction la volière. Si cette lettre ne fonctionnait pas, il avait encore plusieurs mois pour convaincre ses parents. Mais il y arriverait !

Lorqu'il atteint enfin le haut de la tour, il s'accorda une petite pause bien méritée. Qui avait instauré autant de marches ? Après avoir repris son souffle, il se glissa dans l'entre des volatiles. Il ne fit pas attention à l'autre élève présent, trop concentré sur sa lettre. Il l'accrocha à un hibou quelconque. Il n'avait pas d'oiseau à lui, à ses onze ans, il avait préféré acheter un rat qu'il avait nommé Yves. Parfois il se demandait ce qu'il lui avait pris de choisir un nom pareil. Le volatile partit, il se retourna vers la porte. Et c'est là qu'il le vit. Il avait légèrement sursauté, surpris de voir quelqu'un d'autre puis avait esquissé un petit sourire. Mathieu Lestranges. Le serpentard le plus bizarre de tout les temps. Adonis l'avait déjà aperçut à la bibliothèque, toujours seul. Il s'était souvent demandé pourquoi personne n'allait le voir, habituellement, les serpentard se déplaçaient en groupe, s'en prenant aux autres élèves. Lui, s'asseyait calmement à sa table et n'embêtait personne. Le gryffondor le trouvait intéressant comme garçon, puis il était mignon. Son côté mystérieux donnait réellement envie de le connaitre, mais son nom de famille, autant l'avoué, ne poussait pas les gens à s'approcher. Même lui, Adonis, n'avait jamais osé l'aborder et ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Il secoua la tête. Et lança d'une façon débile:

- Je suis désolé.

Il se frappa le front avec la main. Mais de quoi était-il désolé ? De ne pas oser l'approcher ? Quel crétin.

- Enfin non, oublie ce que je viens de te dire.

Adonis lui lança un de ses sourires qui faisaient craquer n'importe qui. Puis il avisa la mine triste de son homologue et la main égratignée. Que lui arrivait-il ?

- Tu vas bien ? Tu t'es fait mal ? Enfin ça ne me regarde pas, mais tu n'as pas l'air en forme. Tu devrais peut-être aller voir quelqu'un non ? Ou je peux t'aider si tu veux. Ça ne me dérange pas tu sais. Oh, et je m'appelle Adonis au fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Sam 5 Nov - 23:36

Ca, il ne s’y attendait pas. En général la volière était déserte donc il pouvait s’y rendre quand il voulait sans être inquiété, ce qu’il faisait régulièrement d’ailleurs pour la beauté du paysage et la douce compagnie de son hibou. Mais il semblerait qu’aujourd’hui une autre personne que lui avait quelque soucis, nécessitant un passage à la volière s’il en croyait le froufroutement d’un hibou qui s’envolait au loin.

Honteux, il cacha précipitamment ses mains dans ses poches en baissant les yeux au sol, les joues cramoisies.

- J-je sais qui tu es… Adonis Anderson… T-tu n’es pas quelqu’un de quelconque, tu es quelqu’un qu’on remarque vite… Dit-il tout bas en déglutissant. Oh! Ce n'est pas un reproche hein! Rajouta-t-il un peu paniqué à l'idée que l'autre comprenne sa parole de travers.

Un gryffondor bruyant mais vraiment très beau et très gentil, assez insouciant et plein de vie, comme tous les lions en fait. Mais lui était spécial et Mathieu ne pouvait s’empêcher de le regarder à la dérobée en temps normal. Enfin à la volière c’était, là tout de suite maintenant, c’était différent parce qu’il n’y avait que lui et le rouge et or, juste eux deux. Rien qu’à cette pensée, Mathieu se mit à rougir encore plus fort et il fut obligé de toussoter pour reprendre contenance.

- C-ce n’est rien du tout, je vais bien, fit-il en crispant ses poings dans ses poches et s’asseyant sur une caisse à côté d’eux qu’il avait prit soin de nettoyer. J-je ne veux voir personne, je suis très bien tout seul, je ne cours aucun risque comme ça… Murmura-t-il tout bas en balançant un peu ses pieds pour les faire cogner contre le bois de son « siège ».

Il avait un sourire vraiment éblouissant et un regard magnifique… Oui, Adonis portait vraiment bien son nom mais lui était un serpentard et un Lestranges, le gryffondor n’oserait jamais rester trop longtemps en sa compagnie au vu de sa soi-disant dangerosité. Ce qui serait dommage parce que Mathieu l’aimait bien… Plus que bien même mais ça, ça resterait secret… Surtout au vu de ce que vient d’annoncer ses « chers parents »…

-… Dis, tu risques d’avoir des ennuis à rester ici avec moi… Alors t-tu ferais mieux de partir… Ou c’est moi qui part… Oui peut-être mieux comme ça… Souffla-t-il sur un ton hésitant, bougeant nerveusement avant de sauter d’un pas léger de la caisse pour commencer à partir. Euuh bonne journée à toi ? Hm c-content d’avoir discuté avec toi, rajouta-t-il en bredouillant et rougissant de plus belle.

Intimidé mais content, bien qu’un peu triste.


Dernière édition par Mathieu Lestranges le Sam 12 Nov - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 10:22

Adonis fut très surpris quand le serpentard lui adressa la parole. Il ne s'attendait pas à ce qu'il bredouille et rougisse autant. Et...il était vraiment trop mignon. Il se mit une baffe mentalement pour ne pas lui avoir adresser la parole plus tôt. Il était où le méchant fils de mangemort ? C'était le type assis face à lui ? Tapant des pieds sur la boite comme un enfant ? Il lui fit un sourire amusé qui se fana dès que Mathieu sortit. Il faisait quoi là ? Adonis le rattrapa par le bras, serrant son coude un peu trop fort. Il le tira dans la volière et le força à se rasseoir. Il lui épousseta sa robe et lui fit un petit sourire d'excuse.

- Tu essaies de t'échapper ? Je suis redoutable, un vrai prédateur, je ne te lâche plus. Tu sais que si dès que quelqu'un t'adresse la parole, tu t'en vas en courant sous prétexte que c'est dangereux de rester avec toi, tu n'arriveras jamais à te faire de nouveaux amis.

Adonis s'avança près de la boite et s'assit par terre les jambes croisées. Il fixa durant une minute ou deux son vis-à-vis, essayant de sonder ses pensées, en vain. Il s'était perdu dans les jolis yeux chocolat et avait dérivé vers ses lèvres.

- Tu sais que tu es mignon quand tu rougis ?

Adonis sourit gêné, qu'est ce qu'il lui prenait de dire des trucs comme ça ? Il allait le prendre pour un malade et le jeter. Et plus jamais il ne lui adresserait la parole. A cette pensée, son coeur se serra un peu. Il l'aimait bien, peut-être un peu trop pour sa santé.

- Mes cousins diaboliques vont débarquer chez moi à Noël, ma mère m'a envoyé une lettre ce matin. Je lui ai répondu, c'est pour ça que je suis là. Et toi ? Tu envoies une lettre à ta copine ? Ou tes parents peut-être ?

Ah c'était subtile ça Adonis ! Bravo ! Il devait exister un meilleur moyen pour se renseigner. Parfois il regrettait de ne pas avoir l'intelligence des serdaigles et la subtilité des serpentards mais le courage débile des rouge et or. C'était évidement que Mathieu comprendrait le sens de sa question. Il était intelligent. Adonis se passa une main dans les cheveux pour se redonner un peu de courage.

- Je parle beaucoup trop, peut-être que je t'ennuie. Tu peux le dire si tu ne veux pas discuter.

Il appréhenda la réponse du garçon, implorant toutes les divinités qu'il connaissait pour qu'il lui sourit un peu ou même se mette à rire. Et non lui envoyer un maléfice et l'insulter. Pour plus de sureté, il croisa les doigts comme les moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 11:50

Alors qu’il avait posé sa main sur la clenche de la porte de la volière, Mathieu se sentit partir en arrière et regarda Adonis avec surprise, se laissant faire sans cesser de le regarder avec étonnement. Il ne voulait pas que le serpentard parte ? Quand il disait que le gryffon était un brin naïf et trop gentil, la preuve ! Frottant son coude qu’il avait serré un peu trop fort, Mathieu se rassit sur la caisse sans le quitter du regard, trop surpris pour rougir de nouveau comme il avait l’habitude de faire.

- T-tu n’es pas si méchant que ça, dit-il en souriant d’un air hésitant. Par contre tu as une sacrée poigne, grimaça-t-il en frottant on coude avant de le rassurer en souriant de nouveau. Hmpf j’ai toujours été seul alors ce n’est pas grave si je n’ai pas d’amis… De toute façon j’en ai quelques uns quand même et ils me suffisent très bien, rajouta-t-il sur un ton fier, encore content de compter le serdaigle dans ses amis, un léger sourire heureux aux lèvres.

Le silence de l’autre finit par l’étonner et il le découvrit en train de… de le dévorer du regard ?! Ou plutôt de fixer ses lèvres… Gloups, déglutissant de nouveau il se mit à rougir de nouveau, atteignant même des degrés d’écarlate vif qu’il n’avait jamais atteint alors qu’Adonis venait tout simplement, et avec le plus naturel du monde, de lui dire qu’il était mignon quant il rougissait. Comment Mathieu pouvait être impassible quand on lui disait ça ? Non, quand la personne qu’il aimait en secret venait de lui dire ça ! Il en fondait intérieurement et il sentit un début de sourire niais fleurir sur ses lèvres.

- Hm m-merci… T-tu es très beau t-toi aussi… Souffla-t-il tout bas en se tortillant nerveusement, les joues continuellement rouge vif et le regard vissé sur ses chaussures, ses sauveuses : Mathieu n’avait jamais remarqué à quel point elle aidait l’humanité quand un truc gênant venait de se passer, gênant mais trop mignon.

Mais, alors qu’il croyait que tout se passerait bien, voilà qu’il mettait sur le tapis le sujet des parchemins. Mathieu aurait bien aimé avoir le souci d’Adonis, en fait il aurait fait n’importe quoi pour échapper à ce qui l’attendait à Noël.

- Je n’ai pas de copine : je suis g… Euuh je veux dire que je n’en veux pas : les filles sont vraiment chiantes au possible, toujours à glousser et piailler comme des oies… La lettre était pour mes parents, i-ils… Ils m’ont choisit une… Epouse, finit-il par répondre, crachant le dernier mot avec tout le venin qu’il pouvait avoir à l’encontre de la dinde qu’on allait le forcer à avoir à ses côtés. Mais je n’ai pas le choix… Rajouta-t-il en soupirant tristement, la gorge serrée et regardant ses mains qu’il avait éclaté de rage contre le mur tout à l’heure, effleurant la peau abîmée en se mordant les lèvres.

On lui aurait laissé le choix depuis toujours, Mathieu aurait été le meilleur, il aurait été heureux… et il serait avec un garçon gentil, qui l’aimait et l’écoutait… Qui ne l’aurait pas laissé tout seul… Un mec comme Adonis. Reprenant contenance, il offrit un sourire un peu hésitant et tremblant à l’autre, essayant de chasser le sentiment d’injustice et de tristesse qui menaçait d’éclater son cœur.

- Non tu ne m’ennuies pas. Je suis très surpris que tu restes avec moi pour me parler mais… Ca me fait plaisir et… Ca me fait du bien de parler, lui sourit-il doucement. Je ne sais pas pourquoi je me confie à toi mais… Merci Adonis, sourit-il encore plus.

Rien que le voir et l’entendre lui parler gentiment réchauffait le cœur de Mathieu et chassait le cauchemar qui l’attendait pour Noël.


Dernière édition par Mathieu Lestranges le Sam 12 Nov - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 13:10

Quand le vert et argent le complimenta sur sa beauté, le coeur d'Adonis rata un ou deux battements. Son égo était fier et plein d'espoir. Mais en écoutant les explications de Mathieu sur sa lettre, Adonis avait perdu son joli sourire. Il allait...se marier ? Sur ordre de ses parents ? Ça se faisait encore ça ? Le jeune gryffon releva les yeux pour croiser le regard de son ami et fut heureux de voir un beau sourire sur ses lèvres malgré tout.

- Tu leur dis que tu es déjà amoureux. Peut-être qu'ils te laisseront tranquille pendant quelques temps. Et tu te trouves une jolie sang-pur pour jouer le rôle. Tu dois en avoir dans ta maison...

Mais qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Il le poussait dans les bras d'une pimbêche de serpentard. Quel crétin !

- Enfin non. Tu devrais leur dire la vérité et s'ils t'aiment, ils ne se fâcheront pas. Mes parents n'ont rien dit quand je leur ai avoué aimer...

Adonis laissa sa phrase en suspend, fixant le garçon en face de lui. Avait-il compris ? Si seulement il savait utiliser la légilimencie, sa vie serait plus simple. Il ne savait plus quoi dire, tiraillé entre plusieurs émotions. Il trouva pour le coup, les chaussures du serpentard très intéressantes lui aussi. Elles brillaient. Que devait-il faire ? Il se sentait vraiment nul, assis par terre, dans une volière, en face de Mathieu Lestranges. Le type qui l'intriguait le plus au monde. Le garçon le plus mignon et innocent qu'il n'ait jamais vu.

- Je suis courageux et suicidaire, je suis un gryffondor, souffla-t-il pour lui même.

Courageux, c'est ça, il était courageux. Il se mit à genoux, se retrouvant à la même hauteur que Mathieu. Il sourit tendrement et attrapa une des mains blessées, souffla dessus et l'embrassa.

- Un bisous magique. Ma grand-mère m'en faisait quand j'étais petit. Il soigne tout.

Adonis fut pris d'un soudain élan de folie et se releva un peu plus. Il fixa les deux yeux bruns, sourit malicieusement, et embrassa le coin des lèvres du serpentard. Son coeur était prêt à exploser, il avait l'impression que tout le monde pouvait entendre les battements irréguliers. Il caressa de ses lèvres la mâchoire de Mathieu et lui chuchota à l'oreille :

- C'est pour te soigner des mauvaises pensées et de ta tristesse.

Et Adonis se rassit par terre, jouant avec une graine, tout en laissant cogiter son petit serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 14:32

Mathieu avait bien vu que quand il lui avait parlé du mariage arrangé Adonis avait un peu pâlît : à lui non plus cette nouvelle n’était pas réjouissante, mais le serpentard ne savait pas vraiment pourquoi parce que cette nouvelle ne semblait le toucher au premier abord. Mais… le gryffon était vraiment adorable de trouver des solutions pour l’aider, avec lui non plus Mathieu ne se sentait plus seul. C’était même plus fort avec Adonis qu’avec ses amis, il n’était pas l’homme qu’il aimait pour rien après tout.

- Je m’approche rarement des autres serpentards et je connais très peu de filles parce que je n’aime pas leur compagnie : la majorité d’entre elles sont de vrais potiches, lui sourit-il. Mes parents m’aiment à leurs manières, mais pas comme les parents normaux : ils m’aiment parce qu’ils veulent redorer le blason de la famille grâce à mes résultats et ce… ce mariage totalement ridicule, rajouta-t-il en grognant le dernier mot. Et puis je suis amoureux d’une personne vraiment géniale… Seulement, si je présente cette personne à mes parents nous aurions tous les deux des ennuis et je ne la reverrais plus jamais… Mais je suis amoureux, souffla-t-il rêveusement, un sourire doux aux lèvres.

Mais il ne pense pas qu’un jour Adonis saura l’amour qu’il a pour lui, pour le protéger de sa famille. Mais d’un autre côté, il aimerait tant que ce ne soit pas un amour à sens unique. Sortant de sa rêverie, il regarda avec curiosité le rouge et or exécuter une sorte de mantra ou de l’autohypnose pour se motiver à faire une épreuve titanesque. Euuh… Qu’est-ce qu’il fait là ?

- A-Adonis ? Bredouilla-t-il de surprise en le regardant embrasser une de ses mains blessés en lui souriant, faisant rougir de nouveau Mathieu.

Un serpentard aux couleurs des gryffondors… La honte en fait. Mais pas tant que ça parce que l’autre semblait heureux de le faire. Attendez ! Mais pourquoi il le regarde comme ça ?

- Ad… ? Commença-t-il avant de se taire, se figeant totalement en sentant les douces lèvres pleines de son amant contre le coin des siennes.

Il ne rêvait pas, son amour secret venait de poser ses lèvres près des siennes pour faire un bisous magiques. Ca… Ca voulait dire quoi en clair ? Qu’il était intéressé par Mathieu? Il se moquait de lui ou quoi ? Allez on respire et on inspire et on expire et... Oh My God!!!! C'était pas possible!!!! Intérieurement il ressemblait à une vraie groupie, à une pucelle dégoulinante d'amour... Mais Adonis l'avait embrassé, lui, un serpentard!!!! Même s'il rougissait en silence en apparence, tout son intérieur faisait la fête, il avait des papillons dans l'estomac et un feu d'artifice dans le coeur. Il sourit niaisement mais se demandait quand même si ce n'était pas une mascarade pour lui faire du mal au final...

… Il avait pourtant l’air gêné mais comblé… Peut-être qu’il l’aimait lui aussi… Caressant doucement l’endroit de son visage que le brûlait délicieusement à cause du bisous guérisseur, Mathieu quitta son siège pour s’asseoir à côté de lui, se mordillant les lèvres nerveusement, et posa une main sur celle qui jouait avec la graine.

- Euh Adonis, p-pourquoi t’as fait ça ? J-je ne suis pas sur de comprendre en fait, bredouilla-t-il avant de se gifler mentalement : le rouge et or avait fait un pas, peut-être qu’il serait bien qu’il en fasse de même non ? Hmm c’est pour te récompenser de ta bravoure petit lion, souffla-t-il contre la peau chaude et embrassa Adonis juste au coin des lèvres.

L’homme qu'il aimait l’avait embrassé et il en avait fait de même pour le remercier. Peut-être qu’à présent… Eux deux... Ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 15:39

{c'est très court, je suis désolé. Me frappe pas x) }

Adonis jubilait intérieurement. Il jetait des petits coup d'oeil vers Mathieu, surveillant ses gestes, il était mignon avec son petit sourire niais, ses joues rouge et se caressant le coin des lèvres. Le rouge et or fit mine de ne rien voir et laissa l'autre s'asseoir près de lui. Ce n'est que quand lorsqu'il sentit une main se poser sur la sienne qu'il daigna lever les yeux vers ceux chocolats. La peau était douce contrairement à la sienne, légèrement abîmée par le quidditch. Mathieu lui demanda pourquoi il avait fait ça, petit serpent, réfléchit, fait marcher tes petits neurones. C'était certain qu'il avait compris mais n'osait pas. Adonis sursauta quand il sentit un baiser au coin des lèvres, il ne s'y attendait pas du tout. Ne pensant pas le vert et argent assez courageux, c'était le sous-estimé. Adonis se mit à rire quand l'autre garçon s'éloigna. Un rire joyeux.

- Je ne pensais pas que tu oserais. Les serpentards ne sont-ils pas censé être des trouillards ?

Adonis sourit amusé et fixa son vis-à-vis. Il était beau, avec sa peau ambrée, ses cheveux bruns, ses yeux chocolats. Il était vraiment attirant et il...sentait merveilleusement bon. Un mélange subtile de plusieurs odeurs qui émoustillait les sens d'Adonis. Il s'était toujours demandé si sa manie de regarder les autres ainsi les gênaient. Personne ne lui en avait jamais fait la remarque. Il espérait que Mathieu le regardait de la même façon. À cette pensée, il sourit, les yeux dans le vague remplis d'étoiles, perdu à quelques années lumières. Un battement d'ailes le ramena sur Terre. Il s'avança lentement vers l'autre garçon.

- Je suis sûr qu'en fait, tu es très courageux...n'est-ce pas ? murmura-t-il.

Se rapprochant encore plus de l'autre, leurs souffles se mélangèrent quelques secondes et il posa sa bouche contre la sienne. Un baiser chaste certe, mais tout de même un baiser. Il avait essayé de remplir son geste de tendresse et d'amour en glissant une main dans les doux cheveux, caressant doucement le cou du vert et argent. Il recula une seconde fois, dardant ses yeux bleu sur le mignon serpentard en face de lui. Il esquissa un sourire provocateur. Adonis n'osait pas trop brusquer Mathieu, il ne savait pas vraiment s'il avait déjà eu une copine...ou un copain. Alors il s'était lancé dans ce jeu débile.

- Alors, on est courageux ou non ?

Et il recula encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 16:43

Spoiler:
 

Il avait un très beau rire et cela faisait voler les papillons qui résidaient dans son estomac, Mathieu avant l’impression de tomber encore plus amoureux de lui qu’avant cette rencontre d’aujourd’hui. En l’entendant, le serpentard sourit doucement malgré les joues rouge de timidité : certes il avait eu un comportement de gryffon mais il ne le regrettait absolument pas, en fait il se sentait même très léger d’avoir osé toucher ainsi son amoureux secret, surtout que ce dernier ne l’avait absolument pas du tout rejeté pour sa plus grande surprise et son plus grand bonheur.

- S-si : un serpent agit toujours dans l’ombre mais leur désir de gagner fait que parfois… Parfois ils agissent comme des gryffondors, sourit Mathieu. M-mais c’est vraiment dur d’être un gryffondor, bredouilla-t-il en rougissant, regardant ses mains qu’il tordait nerveusement sur ses genoux.

Une chose était sûr c’était qu’Adonis souriait comme un poufsouffle… Mais il était adorable comme ça, sans compter qu’il semblait amusé et joueur depuis que le serpentard avait osé un geste envers lui. Sans savoir vraiment pourquoi, Mathieu se mit à frissonner d’impatience et d’anxiété à voir Adonis le regarder avec malice.

- C-courageux ? Moi ? Hésita-t-il en se demandant si le rouge et or n’avait pas des problèmes aux yeux pour avoir l’impression que Mathieu paraissait sûr de lui.

Mais avant de rajouter quoique ce soit, Mathieu se fit taire délicieusement, fermant les yeux pour mieux savourer le courage du gryffondor, frissonnant de plaisir en sentant toute la douceur et… l’affection ?… qu’il ressentait pour le serpentard. Il avait même la chaire de poule en sentant la main un peu rude du joueur de quidditch contre la peau douce du rat de bibliothèque qu’il était. C’était si tendre et si bon, il avait la nette impression d’être aimé pour ce qu’il était et le baiser était vraiment… wahou. Rougissant et souriant, Mathieu rouvrit ses yeux pour les plonger dans ceux d’Adonis, un ciel bleu d’été regardait le petit serpent qu’il était.

- J-je ne sais pas… Murmura-t-il distraitement en caressant encore une fois ses lèvres alors qu’il sentait encore la main caressante sur sa nuque.

En tout cas, Adonis semblait de plus en plus provocateur et joueur et désireux… En fait, il semblait surtout hypnotisant et Mathieu succomba, se penchant vers le gryffondor pour presser légèrement ses lèvres contre les siennes, posant sa main sur l’épaule de son amoureux pour se raccrocher à quelque chose, histoire de ne pas se noyer dans les émotions qui l’ennivraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 17:34

Alors là, c'était une explosion de saveur. Adonis avait le ventre qui se tordait et la chair de poule. Son cerveau avait surement grillé ou alors ses neurones s'affolaient dans tout les sens. Mais il n'arrivait plus à aligner une pensée correcte. Il approfondit le baiser, passant une main dans les cheveux tellement doux de son...amant ? Le mot résonna agréablement bien dans ses oreilles, lui arrachant un sourire. Il voulut plonger son autre main dans les cheveux mais oublia un léger problème...Mathieu s'appuyait lourdement sur son épaule si bien que lorsqu'il leva le bras pour atteindre la chevelure brune, il bascula en arrière, entrainant son homonyme. Il se détacha des lèvres du vert et argent et posa sa tête sur le sol froid. Il croisa le regard chocolat, et sourit avec amusement.

- Désolé, je ne pensais pas que tu étais aussi lourd.

Et il se perdit encore une fois dans la profondeur des si beaux yeux. Il leva une main et la posa sur les yeux de Mathieu lui empêchant de voir.

- Tes yeux sont horriblement attirants. J'arrive pas à me concentrer. C'est comme ton parfum aussi...

Adonis enleva sa main et sourit niaisement. Il n'osait même pas imaginer les têtes que tireraient les autres quand il leur raconterait qu'il sortait avec un serpentard, qui plus est, Mathieu Lestranges, l'asocial. Non, le mignon Mathieu. Et qu'en plus, il faisait ressortir son horrible côté poufsouffle. Il se mit à rire bêtement et attira l'autre garçon dans ses bras. Il fourra son visage dans les cheveux et lui parsema le cou de petits baisers, heureux. Oui, il était définitivement devenu un poufsouffle...il se releva d'un coup, percutant le front de Mathieu.

- On sort ensemble non ? Enfin, je veux dire, je ne t'ai pas vraiment demandé...et puis, tu vas...te marier ? Je veux pas tout détruire..tu comprends...si ça se trouve tu n'es même pas gay...je suis affreusement désolé...et tes parents ?

Adonis paniquait. Extérieurement c'était marrant à voir, il bafouillait bêtement des bouts de phrase sans queue ni tête et passait une main dans ses cheveux dans un geste censé lui servir à abaisser son taux de stress. Mais il paniquait vraiment, à la limite de la crise d'angoisse. Il n'avait pas pris en compte les sentiments de Mathieu, il ne lui avait pas ouvertement demandé son avis, il l'avait juste entrainé, comme ça. Il ferma les yeux quelques secondes et se recoucha sur la pierre froide.

- Excuse-moi. J'ai paniqué comme un débile. Mais on sort bien ensemble n'est-ce pas ? Et puis je suis prêt à prendre une assurance vie au cas-où tes parents se feraient violents...mais je pense sincèrement qu'ils doivent être adorables, ils ont un fils génial.

Adonis regarda Mathieu et appuya sa tête contre son épaule. Il inspira son odeur ô combien agréable.

- Je suis pathétique...un vrai poufsouffle. T'as vu ce que tu me fais dire ? murmura-t-il.

Il se gifla mentalement pour éviter de sourire niaisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 6 Nov - 19:08

Sans vraiment s’en rendre compte, le baiser se fit plus profond et passionné, emmenant directement le serpentard au paradis. C’était si chaud et si doux, il avait l’impression que son coeur allait éclater et il y avait un vrai feux d’artifice en lui tant il se sentait vibrer d’amour. Alors qu’il s’appuyait de plus en plus contre Adonis pour se serrer contre lui, mélangeant leur chaleur et sentant le coeur de son amour cogner battre la chamade contre sa poitrine. Mathieu n’était décidément pas le seul à perdre un peu la tête en cet instant.

Alors qu’il le sentait se rapprocher plus de lui à son tour, ils perdirent soudainement tous deux l’équilibre et Mathieu poussa un petit cri de surprise en s’affalant sur Adonis, le regardant avec étonnement avant de rougir furieusement en constatant leur nouvelle position: le vert et argent était littéralement allongé sur le gryffon, leurs jambes entremêlés.

- Eh! Je ne suis pas lourd! C’est toi qui n’as pas d’équilibre! Dit-il d’une voix boudeuse mais en souriant malicieusement, lui tapant légèrement le bras pour le punir.

Le regardant en souriant, il se redressa pour s’asseoir à genoux à ses côtés, résistant douloureusement à l’envie de rester tout contre lui. Il était vraiment magnifique, surtout allongé comme ça, le faisant rougir mais sans détourner son regard.

- Ado? Demanda-t-il avec curiosité en le voyant couvrir ses yeux bruns de sa main, glissant ses doigts fins sur le poignet du gryffon. Dis pas de bêtises... Murmura-t-il en souriant quand même, ses joues toujours autant rouge. Mes yeux sont classiques et quelconque mais les tiens ressemblent au ciel d’été ou à une mer calme, ils sont magnifiques, rajouta-t-il en embrassant sa paume de main alors qu’il l’enlevait.

Se laissant tirer de bonne grâce, Mathieu se serra contre Adonis en frissonnant quand il se mit à déposer des baisers papillons sur sa peau, le chatouillant légèrement. Oui, il se sentait vraiment bien et c’était le genre de surprise qui illuminait sa vie. Il était pleinement heureux et il se mit à sourire en s’enfouissant contre Adonis pour cacher son expression trop niaise pour un vrai serpentard.

- Aïe! Geint-il en se tenant le front alors qu’Adonis semblait pris d’une frénésie de paroles.

Frottant sa tête en le regardant avec surprise, il l’écouta sans mot dire pour le laisser se calmer en se rasseyant sur ses genoux, à cheval sur un tibia rouge et or.

- Tu devrais penser à respirer de temps en temps quand tu parles tu sais, un jour tu finiras par t’étouffer entre deux mots, pouffa-t-il en lui souriant, se penchant un peu pour l’observer droit dans les yeux. Mais, mes parents ne sont pas adorables ni aimants, ils sont simplement superficiels et obnubilés par la perspective de redorer le blason familiale, rajouta-t-il doucement en souriant piteusement.

Chassant ses parents qui n’avaient rien à voir dans ce moment qui n’était qu’à lui et à Adonis, Mathieu se bascula en avant pour embrasser tendrement les douces lèvres du gryffondor, murmurant contre elles qu’il adorait son côté poufsouffle, avant de se redresser un peu en lui souriant.

- Je ne veux pas me marier, je suis gay et je t’aime en silence depuis deux ans et demi, ça te satisfait en réponse? Rit-il gentiment avant de se rasseoir sur le tibias. Mais si tu ne comprends toujours pas et que tu veux bien de moi, alors oui: on sort ensemble, rajouta-t-il en rougissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Mar 8 Nov - 22:20

Les parents de Mathieu devaient vraiment être des plais. Adonis s'était souvent demandé ce que c'etait qu'être un sang-pur. Il avait imaginé qu'ils vivaient des vies parfaites, un peu comme des sortes de princes et princesses, et autant l'avouer, les avait un peu jalousé. Puis il avait vite compris que ce n'était pas le cas en rencontrant quelques uns des leurs, et maintenant, avec cet exemple, il n'avait définitivement plus envie de connaître leur vie. Adonis trouvait qu'il avait énormément de chance avec sa propre famille -si on oubliait la branche démoniaque qui s'étendait chez ses cousins- il était heureux et pouvait vivre comme bon lui semblait.

- Je me deguiserais en fille, piquerait le nom d'un sang-pur et t'epouserait. On aura pleins d'enfants...comme dans les contes de fée.

Le gryffondor sourit amusé. Puis son coeur rata un ou deux battements quand il entendit le "je t'aime" lachait par Mathieu. C'etait comme cette bombe moldue...Hiroshima. Ouais, intérieurement, c'etait Hiroshima. Sans s'en rendre compte, le rouge et or avait brusquement cessé de respirer, il ne mourrait pas étouffé par ses propres mots mais ceux d'un autre. C'etait marrant. Omnibulé par les trois petits mots, Adonis ne fit pas attention à la fin de la phrase. Il fixait Mathieu, une expression de réelle surprise collée sur le visage. Il l'aimait...depuis deux ans et demi. Et il ne s'en était jamais rendu compte. En meme temps, comment aurait-il pu remarquer quoi que se soit ? Le serpentard restait non-stop dans sa bibliothèque et ne semblait porter d'intérêt qu'à quelque uns de sa maison et un serdaigle. Serdaigle qui soit dit en passant ne plaisait pas vraiment à Adonis, bien trop mignon, bien trop sourian, trop dangereux. Puis il y avait cette rumeur sur lui et le préfet qui laissait penser qu'il pouvait être un rival potentiel. Bien sur, personne ne pouvait rivaliser avec le sourire éclatant du gryffondor, mais on n'était jamais trop prudent. Il sortit de sa torpeur quand il sentit quelques fourmis dans sa jambe, c'etait désagréable.

- Tu es assis sur ma jambe...

Il regarda alternativement sa jambe puis Mathieu. Le serpentard semblait attendre quelque chose...une réponse surement. Mais Adonis ne savait pas vraiment ce qu'il devait lui dire. Il avait deja eu droit à quelques déclarations mais jamais il n'avait éprouvé quoi que ce soit, là c'etait légèrement différent. Il ne pouvait pas être aussi direct que Mathieu, c'etait trop...trop...ça ne lui ressemblait pas. Le gryffondor n'avait jamais dit "je t'aime", et il ne se sentait pas à l'aise avec tout ça. Adonis lança un sourire réconfortant à son vis-à-vis et l'embrassa chastement.

- Tu es la personne la plus formidable que j'ai rencontré. Et tu es magnifique.

Adonis espérait que Mathieu se contenterait de cette petite réponse la trouvant assez explicite. Il.ne rejetait pas l'amour du serpentard, il le partageait évidemment. Il sourit joyeusement et renversa l'autre garçon se retrouvant sur lui. Il secoua quelques instants sa jambe, essayant de calmer la sensation d'engourdissement. Puis, avec un de ses sourires malicieux sur le visage, il se laissa tomber de tout son poids sur le corps de Mathieu. Il enfouit sa tête dans la chemise du serpentard, sentant avec bonheur sa douce odeur.

- Je suppose que l'on doit garder le secret, n'est-ce pas ? Mais est-ce que j'ai le droit de le dire à quelques amis et à mes parents ?

Dans tous les cas, le rouge et or savait qu'il ne pourrait pas tenir sa langue. Il se verrait obligé de le dire au moins à sa mère, parce qu'il.ne savait pas lui mentir. C'etait sa mère quoi. Puis si ses parents le savaient, Adonis pourrait inviter Mathieu chez lui durant les vacances. Il se voyait deja lui présenter ses amis moldus et le trainer dans tout les coins sympas qu'il connaissait. Heureux de cette perspective, il embrassa avidemment de son petit-ami, riant à moitié.

Ps: je m'excuse s'il y a des fautes, des mots bizarre ou des points à des endroits suspects. Je poste avec mon portable et le t9 c'est chiant. x)


Dernière édition par Adonis Anderson le Jeu 10 Nov - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Mer 9 Nov - 17:27

Spoiler:
 

Adonis était vraiment quelqu’un de très prévenant et très gentil, avec un drôle d’humour aussi qui ne lui déplaisait pas du tout d’ailleurs.

- Je me deguiserais en fille, piquerait le nom d'un sang-pur et t'epouserait. On aura pleins d'enfants...comme dans les contes de fée.

Rien que d’imaginer l’homme qu’il aimait déguiser en fille, dans une jolie robe rouge, bien cintré au niveau de la taille, (cliques ici), ou peut-être avec un brun de dentelle blanche, des lacets, (cliques ici), quoiqu’il était convaincu qu’il serait encore plus beau dans une robe à mi-chemin entre les deux avec une jolie couleur noire, (cliques ici). En fait, peut-être que Mathieu allait arrêter de penser à cela parce qu’il risquerait d’avoir quelques petits ennuis d’ordre physique… Sans compter que ses joues étaient rouge écarlate et que son cœur battait la chamade… Déglutissant péniblement, il détourna ses yeux des lèvres et du regard du gryffondor pour essayer de reprendre son souffle et calmer le chaos dans sa tête, sinon Adonis se rendrait compte de quelque chose.

… N’empêche qu’il serait magnifique dans une de ces robes, sauf que ça risquerait d’être un peu juste au niveau des coutures…

Eclatant de rire à cette pensée, Mathieu se laissa renverser en arrière en souriant, regardant Adonis dans les yeux en rougissant légèrement, tapant gentiment sur son bras.

- C… Hm je ne sais pas si je suis si formidable ou magnifique, mais je suis content de te plaire, dit-il gentiment, levant l’une de ses mains pour caresser le visage du rouge et or.

Mathieu n’était pas dupe : il savait parfaitement que ce que ressentait Adonis était vraiment récent, de même qu’il ne semblait pas vraiment à l’aise avec ce genre de chose « poufsouffle », mais ce qu’il avait aussi comprit c’était que le gryffi avait été touché par ce que le serpentard lui avait avoué. Le voir rougir un peu tout en perdant ses mots, sentir son cœur battre contre son torse… Mathieu n’en demandait pas plus, de même qu’il était très patient et très amoureux.

Revenant vers lui, il lui sourit encore plus et glissa ses deux mains le long de la nuque d’Adonis pour caresser son dos et le serrer fort dans ses bras, ignorant son souffle un peu court parce qu’il était beaucoup plus lourd que lui. Il était cette étreinte, il le sentait recouvrir son corps comme pour le protéger, pour ne faire qu’un.

Mathieu se sentait enfin heureux et complet.

Répondant au baiser gourmand de celui qui avait élu domicile sur lui, Mathieu planait dans un nuage de bonheur

- Hm et bien oui, tu as le droit bien sûr. J-j’aimerais simplement que tout Poudlard ne soit pas au courant pour nous : on est ennemis de maison normalement, gryffondor… serpentard… Tout est censé nous opposer Adonis. Et puis je suis un Sang-Pur… Mumura-t-il tristement.

Mathieu s’en voulait d’imposer l’ombre et le secret à l’homme qu’il aimait. Qui voulait vivre dans le mensonge ? Personne…

- Tu sais Adonis… P-peut-être qu’il ne vaut mieux pas commencer quelque chose… Fit-il en se relevant, s’asseyant alors que le rouge et or s’asseyait sur lui, mordillant nerveusement ses lèvres.

Cette fois-ci c’était lui qui avait son amoureux sur les genoux et ça le plaisait. Caressant rêveusement le dos musclé, il finit par poser sagement ses mains sur les cuisses de son amour avant de relever courageusement pour lui expliquer.

Un serpentard faisant preuve d’un courage gryffondorien… Quel plaie.

- Adonis, je t’aime vraiment beaucoup. Tu sais, deux ans et demi c’est long, rigola-t-il gentiment en embrassant légèrement le menton. Mais je ne regrette absolument pas du tout de t’avoir aimé en silence, de t’avoir attendu… Je t’aime Adonis… Mais je ne veux pas te forcer à vivre ça dans l’ombre : tu es quelqu’un de bien, de formidable même, sourit-il en caressant les hanches. Et parce que tu es génial, tu mérites de vivre ça sans contrainte, contrairement avec moi… rajouta-t-il le cœur lourd, baissant les yeux de culpabilité et de honte. Pardon Adonis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Jeu 10 Nov - 18:01

Evidemment qu'il n'allait pas mettre tout Poudlard au courant. Adonis n'avait pas spécialement envie que tout les élèves connaissent sa vie privée, puis surtout il n'avait pas envie de devoir essuyer quelques moqueries ou méchancetés. Et il avait bien conscience que pour Mathieu, ce serait désagréable. Comment les autres de la maison Serpentard aller le prendre ? Ils n'étaient pas vraiment réputés pour leur gentilesse et leur loyauté., et Adonis ne les connaissait pas du tout. Les parents de Mathieu recevraient rapidemment une jolie lettre anonyme, les dénonçant à coup-sûr. Et s'en serait fini de leur relation. Le rouge et or remarqua la mine attristée et plus ou moins coupable du garçon. Les quelques mots de Mathieu qui suivirent sa réponse lui glacèrent le sang. Mais à quoi pensait-il ? Qu'est ce qu'il voulait dire par "ne pas commencer quelque chose" ? Installé sur les genoux du vert et argent, Adonis le laissa le caresser, appréciant grandement. Il attendit qu'il se décide à parler, se faisant silencieux, appréhendant la suite. Suite qui le laissa sans voix et légèrement en colère. C'était quoi ça ? Lui dire qu'il l'aimait puis finalement le jeter ?

- Tu sais quoi ? C'est complètement débile ce que tu dis !

Adonis se leva, abandonnant Mathieu sur le sol. Il lui tourna le dos, soufflant d'exaspération. Ce n'était pas possible. Il avait du simplement rêver ses mots. Il n'y avait même pas cinq minutes, le serpentard lui avouait ses sentiments et répondait avec entrain à ses baisers. Que lui passait-il par la tête ? Il réajusta ses vêtements et pivota. Il fixa Mathieu, le regard froid.

- Ai-je à un moment dit que ça me dérangeait ? Non. Alors pourquoi tu en fais toute une histoire ? Ou peut-être que finalement tu as peur ? N'est-ce pas une caractéristique de ta maison ? Mmmh ? Vous les sang-pur, vous n'êtes finalement que des toutous qui obéissent à leur parents ! N'as-tu jamais eu envie de vivre ta vie Mathieu ? Tu n'es pas obligé de suivre à la règle tout ce qu'ils te disent. Adonis continua d'une voix plus douce, s'agenouillant près de Mathieu. En dehors de ton manoir et de Poudlard, il y a une vie. Et ne va pas dire qu'à cause de ton nom, on va te jeter à tout les coins de rue ! Je suis bien là...non ? Et Joachim aussi...et ton ami de serpentard...ce n'est pas comme si tu étais tout seul.

Le gryffondor baissa la tête piteusement. Il s'en voulait un peu d'avoir dit tout ça. C'était méchant et blessant. Mais il voulait que Mathieu réagisse un peu, qu'il comprenne que sans ses parents, il pouvait s'en sortir, qu'ils n'étaient pas le centre du monde. Même si au plus profond de lui il savait que c'était peine perdue, il se devait de lui montrer. Adonis releva les yeux et les ancra dans le regard chocolat. Il glissa une main dans les cheveux et se rapprocha.

- Tu comprends ? Je m'en fiche de devoir me cacher. Ça ne me dérange pas du tout. Au contraire, ça m'évitera des ennuis. Mais s'il te plait, ne dis pas ce genre de bêtises. Ça fait mal au coeur, et tu viens de détruire mon égo là. Et Merlin que je déteste ça. Adonis rit, et posa son front contre celui de Mathieu. Je t'apprécie énormément, si j'étais à ta place je ne laisserai pas le garçon que j'aime filer sous des prétextes inutiles. Je m'accrocherai à lui, quitte à le blesser. Et c'est ce que je fais. Tu saisis petit serpent ?

Et Adonis combla le peu de distance qui le séparait des lèvres si tentatrices. Il embrassa Mathieu délicatement, souhaitant seulement lui montrer qu'il tenait à lui.

- Puis de toute façon, tu as dis toi-même que l'on sortait ensemble. Et revenir sur ses paroles ça ne se fait pas. Et je te préviens que je ne recommencerai pas un discours aussi poufsouffle alors garde précieusement ce souvenir. Et si tu le montres, je me verrai dans l'obligation de te séquestrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Ven 11 Nov - 13:06

Spoiler:
 

Mathieu soupira. Bien sûr qu’il n’était pas fier de ce qu’il avait dit à Adonis mais il n’en pensait pas moins : à la longue cela pèserait forcément au gryffondor de vivre dans l’ombre et Mathieu ne voulait pas qu’il le quitte alors qu’il se sentait enfin heureux parce que l’homme qu’il aimait, l’aimait aussi. L’amour était toujours à double tranchant, le bonheur le plus pur attendait les personnes qui sauraient vaincre les obstacles qui se dressaient sur leurs chemins. Seulement… Est-ce qu’il serait assez fort pour surmonter cela ? L’obstacle en question était quand même ses parents et toutes les opportunités réservées aux sang-purs ! Adonis ne pouvait pas comprendre puisqu’il n’appartenait pas à ce monde et Mathieu le trouvait vraiment dur et injuste dans ses paroles. Même si le serpentard regrettait fermement d’appartenir à ce monde soi-disant au-dessus de tous, il n’en restait pas moins son monde et il n’avait pas le choix.

Regardant Adonis s’éloigner de lui et le tourner le dos, il savait qu’il l’avait blessé mais ils se devaient de connaître tous deux ce qui allait découler de leur histoire si jamais le gryffondor s’obstinait à accepter qu’ils partagent leurs vies ensemble.

- Adonis, je comprends que tu sois fâché ou vexé mais il faut que tu comprennes que ce n’est pas aussi simple que ça d’être un sang-pur, commença-t-il avant de se taire.

Ok il avait blessé l’homme qu’il aimait, mais était-ce une raison pour le traiter de lâche et de mouton ? Il n’avait jamais demandé à naître et encore moins à appartenir à ce monde intolérant et superficiel ! Le suivant d’un regard froid, il attendit qu’il finisse ses paroles, répondant à peine à son baiser avant de s’éloigner à son tour de lui, défroissant ses habits pour s’appuyer contre la caisse, le fusillant du regard.

- Tu crois que c’est aussi simple que ça d’être un sang-pur ? Tu crois que je ne rêve pas de faire ce que je veux de ma vie, d’être avec l’homme que j’aime au lieu de me voir donné comme un ballot de linge sale à une cruche qui ne fait que glousser et à autant de cervelle qu’une huître cuite ? Lui dit-il froidement. Tu es injuste, moi je rêve d’avoir ta vie, d’être tout aussi libre que toi, d’être avec toi sans que ça intéresse le monde autour de nous ! Mais… On ne peut pas quitter les sang-purs comme ça : se l’on se fait déshériter et exclure de la famille, qu’on devient un paria, cela ferme automatiquement toutes les portes possibles et inimaginables. A mon âge, je ne suis rien sans mes parents : ils contrôlent mes comptes à Gringotts et mon avenir… Je suis enchaîné et tu trouves le moyen de dire que je ne suis qu’un mouton sans cervelle, un pantin complaisant ? Répliqua-t-il en lui adressant un regard noir.

Oui, Adonis avait été injuste mais Mathieu se sentait toujours coupable de ça…

- Tu ne peux pas comprendre, ce n’est pas grave… Il y aura une vie pour moi quand je serais majeure et que j’aurais la mainmise sur mes comptes, fit-il après un silence pesant. Mais en attendant, je n’ai que Joachim et Nathaniel… Et toi aussi, je n’ai que toi mon amour, pour tenir, souffla-t-il en baissant les yeux.

Que tout cela était compliqué par Merlin ! Mathieu avait vraiment hâte d’être majeur…

- Je t’aime Adonis, je t’aime vraiment, lui sourit-il malgré un pincement au cœur en imaginant ce qui pourrait leur arriver si jamais ils se faisaient prendre.

Et il n’y aurait pas que lui qui aurait des problèmes si tout venait à être découvert, Adonis et sa famille pourrait aussi en subir les conséquences de ça… Tout dépendrait de la colère de sa famille surtout.

- Je ne reviens pas sur ma parole Adonis : je veux qu’on soit ensemble, je veux pouvoir enfin t’aimer. Je veux simplement te protéger, tu comprends ? Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose par ma faute, c’est dur à comprendre ? Lui dit-il gentiment en lui tendant la main pour qu’il vienne contre lui. Et j’adore quand tu fais ton poufsouffle et je n’ai rien contre me faire kidnapper par toi, rajouta-t-il en rougissant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Ven 11 Nov - 17:13

Spoiler:
 
Adonis aurait arraché ses cheveux s'il n'y tenait pas autant. Cette histoire lui tapait sur les nerfs. Mathieu l'énervait. Il ne pouvait pas juste se taire et foncer ? Arrêter de réfléchir ? Non il fallait qu'il fasse toute une histoire autour de... ces conneries.

- Tu crois que c’est aussi simple que ça d’être un sang-pur ? Tu crois que je ne rêve pas de faire ce que je veux de ma vie, d’être avec l’homme que j’aime au lieu de me voir donné comme un ballot de linge sale à une cruche qui ne fait que glousser et à autant de cervelle qu’une huître cuite ? Lui dit-il froidement. Tu es injuste, moi je rêve d’avoir ta vie, d’être tout aussi libre que toi, d’être avec toi sans que ça intéresse le monde autour de nous ! Mais… On ne peut pas quitter les sang-purs comme ça : se l’on se fait déshériter et exclure de la famille, qu’on devient un paria, cela ferme automatiquement toutes les portes possibles et inimaginables. A mon âge, je ne suis rien sans mes parents : ils contrôlent mes comptes à Gringotts et mon avenir… Je suis enchaîné et tu trouves le moyen de dire que je ne suis qu’un mouton sans cervelle, un pantin complaisant ?

Adonis soutint royalement le regard noir de Mathieu. Il savait pertinemment qu'après ses paroles, le serpentard lui aurait servi un discours incendiaire, c'était prévisible, mais il ne s'attendait pas à autant d'assurance et de rancune. Il écouta attentivement le vert et argent. S'il l'aimait pourquoi se prenait-il autant la tête ? C'était chiant. Si Adonis comprenait, Mathieu voulait de lui sans vraiment le vouloir ? Parce qu'il avait...peur de le blesser ? Le rouge et or passa sa main dans ses cheveux noirs, et poussa un grognement de frustration. Il regarda quelques secondes la main tendue de Mathieu, hésitant à la prendre.

- Oui c'est dur à comprendre. Que veux-tu qu'il m'arrive ? Je ne suis pas en sucre. Je peux très bien me débrouiller et ce n'est pas un ou deux sang-purs qui me font peur. J'ai un niveau magique plus que convenable et j'ai toujours vécu dans le monde magique. Ce n'est pas comme si je n'y connaissais rien. Alors, franchement, tu n'as pas à t'en faire, je suis capable de me débrouiller.

Le gryffondor fixa avec une once de colère le serpentard. Il n'était pas une petite chose fragile censée être protégée de tout et tous. Mathieu se devait de prendre en considération ce fait non négligeable. Adonis se sentait sous-estimé. Vexé dans son amour propre, il délaissa la main tendue. Il évita soigneusement de regarder Mathieu de peur de céder bêtement. Adonis était conscient d'adopter le comportement d'un gamin capricieux mais il ne pouvait s'en empêcher.

- Si tu ne me fais pas confiance, ça ne marchera jamais.

Le rouge et or se tourna vers une des fenêtres et fixa un point devant lui. Son cerveau tournait au maximum. Il ne savait plus quel comportement il était censé adopter. Devait-il être méchant ? Ou bien au contraire, utiliser la carte de la gentillesse et faire comme s'il comprenait ? Puis, ce fut comme une illumination. Il avait trouvé. Il se retourna brusquement et sans avertir se laissa tomber sur le sol à côté de Mathieu. Il le regarda droit dans les yeux et se jeta sur ses lèvres. Il entraina le serpentard dans un baiser passionnel et laissa ses mains parcourir le corps si tentant. L'une d'elle se glissa sous la chemise et caressa la peau si douce.

- S'il te plait...on s'en fiche. Arrête d'y penser...on est bien non ?

Et le gryffondor sourit malicieusement. Il ne voulait pas le perdre, il était prêt à tout pour le faire taire et éviter une dispute stérile. Même à le divertir pour qu'il laisse tomber ses parents de sang-purs et leur danger. Parfois il avait l'impression d'avoir des comportements légèrement serpentard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Ven 11 Nov - 22:56

Spoiler:
 

Il avait dédaigné sa main, il était donc beaucoup plus touché qu’il ne l’avait crut. Soupirant, Mathieu laissa retomber sa main et le laissa discourir, blessé dans sa fierté. Mine de rien, Adonis ressemblait au narcissique Alexander, le préfet des serdaigles ; souriant à cette pensée, le serpentard regarda son petit paon de compagnon déblatérer sur le fait qu’il était capable de se défendre.

- Adonis, tu n’es pas une statuette en cristal que je vais enfermer dans une vitrine à Gringotts, je le sais très bien, sourit-il doucement sans le quitter du regard. Seulement quand on aime quelqu’un, on veut son bonheur, on veut le voir sourire et profiter de la vie avec joie et énergie. Cela passe forcément par le besoin de le protéger, de protéger son sourire et son bonheur ; c’est ce que je ressens vis-à-vis de toi. Je ne veux pas te brimer, ni t’enchaîner… Quoique… Murmura-t-il en rougissant furieusement avant de se reprendre. Mais je veux simplement te protéger, même si en effet tu es très fort, comme n’importe quelle personne amoureuse. Tu n’as pas envie de me voir heureux et souriant ? De frapper ceux qui me font du mal ? Demanda-t-il avec curiosité.

Alors qu’il attendait une réponse, Mathieu vit littéralement Adonis lui sauter dessus, l’embrassant avec passion, lui volant son souffle en se collant contre lui. Il le sentait brûler contre lui, mordillant ses lèvres en le dévorant, grisant Mathieu, l’enivrant et l’enflammant. Son cœur battait la chamade et il glissa ses mains sur la nuque du gryffondor, caressant la peau douce et ébouriffant les cheveux, le tirant à lui pour le serrer plus étroitement contre son torse. Le vert et argent se sentait assoiffé et il répondait avec ardeur à ses baisers, frissonnant sous la balade des doigts frais contre sa peau brûlante à cause de la passion qui le faisait vibrer.

- Ce n’est pas une question de confiance Ado… En te disant que je t’aime, je te donne tout de moi… Mon cœur… Mon âme… Mon esprit… Mon corps...Chuchota-t-il en ponctuant les lèvres gonflés par les baisers de petits bisous papillons, caressant ses omoplates et son dos en le plaquant contre lui. Tu as tout de moi… Je t’aime Ado… Murmura-t-il en souriant face à la malice évidente du rouge et or.

Mathieu n’était pas dupe : il avait parfaitement comprit que le gryffondor usait d’une méthode de serpent pour changer de sujet, mais il n’était pas contre parce qu’il adorait ce qu’il ressentait sous les lèvres et les doigts de l’homme qu’il aimait.

- Petit gryffon rusé… Mais un serpent ne se fait pas dominer, murmura-t-il avec un clin d’œil joueur, l’allongeant à terre pour s’asseoir sur lui et reprendre les baisers, ne se lassant pas de le goûter et le sentir contre lui, léchant malicieusement le bout de son nez. Je t’aime Ado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Sam 12 Nov - 11:17

Spoiler:
 
- Tu as tout de moi… Je t’aime Ado…

Le sourire de Mathieu était sans équivoque, il avait compris le petit manège d'Adonis. Ce dernier avait honte d'être démasqué aussi facilement et il rougit légèrement de gêne. Mais il était tout de même fier de le détourner aussi facilement. Une idée des plus charmante lui traversa l'esprit...peut-être qu'avec un peu de persuasion, Mathieu accepterait de lui filer ses devoirs de potion...et finit les mauvaises notes ! Pourquoi ne pas profiter des avantages offert par un petit-ami à serpentard ? Le rouge et or n'avait pas grand chose à offrir en échange, mais il trouverait. Assurément. Il n'eût pas le temps d'approfondir plus ses pensées. Mathieu échangeait leur position. Position qui plaisait plus ou moins à la petite fierté du gryffondor. Mais il ne fit rien pour changer, bien trop occupé à répondre aux baisers. Un petit coup de langue sur le nez le fit sourire.

- Je croyais que tu étais un serpent...pas un chaton...

Pour un serpentard, Adonis trouvait que Mathieu avait parfois des comportements bizarres, il était hors-norme. Il avait imaginé qu'il serait froid, comme les autres quoi. Mais non, il était plutôt bouillant. Adonis sourit à son jeu de mot bidon, s'auto-faire des blagues, c'était grave. Embrasser Mathieu c'était...génial, parfait. Le rouge et or gémit sous les caresses, et se serra un peu plus contre le corps chaud de son amant. La proximité, les baisers, les caresses, le fait que n'importe qui pouvait entrer excitait étrangement Adonis. Il n'osait même pas imaginer si un élève entrait pour envoyer une lettre et tombait sur eux. Au moins si c'était un professeur peut-être qu'il les féliciterait de rapprocher les deux maisons adverses...n'est-ce pas ce que tout le monde souhaite ? Un mouvement du serpentard le ramena à la réalité. Adonis gémit un peu plus fort et repoussa un peu Mathieu.

- Arrête ! Je ne suis pas sûr d'avoir assez de self-control...et toi non plus d'ailleurs.

Adonis s'assit, Mathieu sur les jambes. Il le regarda souriant à la vue des cheveux décoiffés et des joues rougies. Le gryffondor ne devait pas être mieux mais voir cet air débraillé sur le "rat de bibliothèque" avait quelque chose de marrant...peut-être même d'excitant. Combien d'autres l'avaient vu ainsi ? L'image d'un certain serdaigle traversa quelques secondes son esprit pour être remplacer par l'autre serpentard joueur de quidditch. Adonis secoua la tête pour chasser leur désagréable présence. Qui a-dit qu'il était jaloux ?

- Au fait, tu as déjà eu un petit-ami ?

En posant la question ô combien interessant, Adonis détourna légèrement la tête de peur que Mathieu remarque le soupçon de jalousie glissait dans ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Mar 15 Nov - 12:28

- Attention Adonis, un chaton ne fait pas que ronronner tu sais... Ca griffe et ça mord aussi, fit-il innocemment avant d’éclater de rire.

Par Salazar, qu’est-ce qu’il se sentait bien ! Plein d’énergie et de joie, Mathieu se sentait vraiment en pleine forme, ignorant les nuages noires qui s’en allait au large, et ne cessait d’embrasser avidement et avec gourmandise son amour.

Ils étaient ensemble et s’aimaient. La vie était belle.

Sans s’en rendre vraiment, il avait de plus en plus chaud et se plaquait avec envie contre lui, se fondant dans les bras musclés de sa moitié en mordillant les lèvres de son gryffon, suçotant sa langue pour le titiller et le pousser à bout.

- Arrête ! Je ne suis pas sûr d'avoir assez de self-control...et toi non plus d'ailleurs.

Finalement son stratagème avait fonctionné, peut-être un peu trop en entendant sa voix rauque et en sentant son corps tendu sous le sien. Rougissant furieusement, il se laissa gentiment repousser et s’assit correctement sur Adonis pour ne pas trop s’éloigner, se sentant bien trop avide de contact pour instaurer un écart entre eux deux. Glissant ses doigts pour se recoiffer tout en essayant de défroisser ses vêtements, Mathieu regarda ses lèvres gonflées et ses yeux brillants, se serrant contre lui, ses cheveux noirs tout aussi ébouriffé que les siens.

- Un petit-ami ? Répéta-t-il un peu perplexe par sa demande.

Hmm et bien il avait déjà éprouvé du désir pour l’un de ses tuteurs et quelques uns des élèves de Poudlard mais, hormis Nathaniel et à présent Adonis, personne ne savait qu’il était gay.

- Non, tu es mon premier, finit-il par répondre avec un grand sourire. J’ai déjà eu… Euuh hm un coup de c-chaud en regardant certains hommes mais personne ne sait que je suis homosexuel, sauf Nathaniel et toi, rajouta-t-il en réfléchissant.

Observant son… Petit-ami ?… Regarder de côté l’air de rien, le serpentard constata avec surprise et ravissement qu’il était jaloux et possessif, sa demande étant un peu acérée.

- Rien qu’à toi depuis deux ans et demi, souffla-t-il dans le creux de son oreille en se plaquant contre lui. Peu m’ont approché et personne ne m’a touché… Juste à toi, murmura-t-il avant d’embrasser le cou tendu du rouge et or, s’enroulant autour de lui pour lui faire oublier sa crise de jalousie même si Mathieu se sentait particulièrement fier et touché qu’Adonis ressente ça par rapport à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Ven 18 Nov - 20:53

Spoiler:
 
Adonis avait été supris d'apprendre que Mathieu n'avait jamais eu de petit-ami. Il pensait que malgré tout, le jeune serpentard aurait au moins eu quelqu'un avant lui. Bizarrement il lui avait inventé tout un tas d'amants, dans sa maison il y avait des types vraiment pas mal...Mais en y réfléchissant, en prenant un peu de recul, ça s'avérait vraiment impossible. Les serpentards étaient trop à cheval sur les "normes".

- C'est cool. Je suis ton premier amour alors. Et tu sais qu'on ne l'oublie jamais. Je te hanterai jusqu'à la fin de tes jours.

La plupart des gens le confirmerait, on n'oubliait jamais son premier amour. Adonis souriait, les yeux dans le vague, un air nostalgique sur le visage. Une flopée de souvenirs l'assaillirent. Non, on n'oubliait jamais totalement son premier amour...même s'il s'avérait être la pire des monstruosités*. Chassant comme à son habitude ses mauvais souvenirs d'un coup de tête, le rouge et or se concentra sur Mathieu. Son présent, son futur. S'il continuait de ressasser tout ça, il risquait de se mettre à pleurer. Et franchement, son égo en prendrait un sacré coup. Lui pleurait ? H-O-R-R-E-U-R. Adonis sourit, cachant la pointe d'amertume qui le traversait, et caressa tendrement les cheveux du serpentard. Il les aimait beaucoup, ça devait être agréable de s'endormir, la tête enfouie à l'intérieur, reniflant avidement l'odeur agréable du vert et argent...il faudrait qu'il teste un jour. Inconsciemment, Adonis se remit à toucher Mathieu. Et dans un geste naturel il se rapprocha et l'embrassa...encore.

- Peut-être qu'un jour faudrait que l'on descende. Les autres vont croire que je me suis fait attaquer par un hibou ou pire...violer par un vil serpentard.

Adonis rit amusé par ses paroles. Et prit d'un élan bizarre -ceux que lui seul peut faire- chatouilla le vert et argent près de lui. Il bougea de façon à se retrouver au dessus de l'autre garçon et sourit victorieux. Un lion s'était toujours plus fort qu'un petit serpent...Il fixa Mathieu, un sourire niais étirant ses lèvres.

- J'ai une idée brillante petit serpent. On va faire comme les moldus !

Le gryffondor amena ses mains jusqu'à son propre coup et décrocha le collier qu'il portait. C'était sa chaîne de baptême que son père lui avait offerte il y a quelques années. Il y tenait beaucoup. Elle était d'une grande simplicité, une simple petite croix en or.

- Tiens, comme ça je serais toujours avec toi...même quand tu t'enfonceras dans les fin-fonds de cette superbe bibliothèque !...Enfin, si tu ne veux pas la porter t'es pas obligé. C'est juste que comme ça, même si on s'ignore dans les couloirs, je serai rassuré de voir que tu la portes...au moins tu penses à moi.

Adonis se laissa rouler sur le côté, le collier entre les doigts, le balançant devant les yeux chocolats. Il appuya sa tête contre sa main et reprit la parole.

- Et puis...on voit que tu es à moi. Un peu comme un collier de chien...je plaisante hein...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Lun 21 Nov - 12:44

Le sentant se détendre dans ses bras, Mathieu se permit d’esquisser un sourire victorieux en recommençant à jouer avec son cou, le léchant et l’embrassant en égarant par moment ses dents sur la peau douce et chaude de sa gorge. Il continuait de bon cœur à le torturer, le titillant de ses lèvres pour voir s’il tiendrait encore longtemps, le serpentard se sentait tellement heureux et aimé que la froide logique qui caractérisait sa maison avait laissé place à l’enthousiasme gryffondorien.

- Voilà un plan qui me plaît beaucoup, sourit-il contre sa peau chaude. Tu es un sexy fantôme tu sais ? Rajouta-t-il en riant, caressant son dos en poursuivant sa dégustation.

Pourtant, il finit par le sentir de moins en moins réceptif à ses approches et il finit par les cesser pour comprendre ce qu’il se passait, le voyant plongé dans ses souvenirs.

- Adonis ? Demanda-t-il avec un brin d’inquiétude. Dis… T-tu l’aimes toujours celui qui était avant moi, ton premier amour ?

S’éloignant un peu, il le regarda penser à son premier amour, se mordillant la lèvre nerveusement. Bien sûr qu’il n’était pas le premier du rouge et or, c’était un garçon génial et qui avait donc eu beaucoup de conquête avant lui. Mais il avait beau aimer de tout son être cet homme, il n’était pas vraiment sûr d’arriver à tenir s’il n’était qu’un substitut, un vulgaire truc de remplacement. L’amour rendait peut-être stupide mais irait-il jusqu’à fermer les yeux pour le laisser aimer un fantasme ?

Mais quand il le vit revenir dans le présent et le regarder avec tant d’amour, Mathieu chassa ses pensées noires pour embrasser tendrement Adonis, caressant ses lèvres des siennes avant de le serrer contre lui.

- Je t’aime Ado, je ferais n'importe quoi pour que tu sois heureux avec moi… Souffla-t-il contre son cou en caressant son dos, frissonnant en sentant son souffle dans ses cheveux.

Il était vraiment très câlin et ce n’était pas pour lui déplaire. Souriant, il se resserra autour de lui avec douceur avant de le regarder avec curiosité : comment ça faire comme les moldus ? Et lorsqu’il lui montra sa chaîne, il ressentit comme une énorme boule au fond de la gorge, serrée par tant d’émotions. C’était tellement cliché et poufsouffle, mais en même temps si mignon et romantique, que Mathieu avait l’impression de fondre sous ses paroles, souriant d’un air niais.

- Je pense tout le temps à toi idiot, murmura-t-il en caressant les maillons du bout des doigts, continuant de sourire d’un air bête. Comme ça se sera une preuve concrète comme quoi je t’appartiens, rit-il doucement en se penchant pour l’embrasser. Ado, tu veux bien me la mettre autour du cou ? Demanda-t-il contre ses lèvres encore un peu gonflées par les baisers qu’ils ne cessaient d’échanger.

Lui tournant le dos pour qu’il la mette à son cou, Mathieu se demanda s’il devait faire la même chose que son amour, ses doigts triturant pensivement sa gourmette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Jeu 24 Nov - 21:00

Adonis retenait son souffle en attente d'une réponse. Peut-être que son geste était trop niais ? En fait, il était niais mais c'était ça qui faisait son charme non ? Puis ses beaux yeux ? Et son sourire ? Il n'y avait aucune raison pour qu'il essuie un refus. Il revint sur terre quand Mathieu accepta le collier avec un sourire...niais ? Adonis rit à la vue de ce joli sourire poufsoufflien. Il n'avait jamais imaginé avant aujourd'hui qu'il le verrait sur le visage du serpentard le plus asocial de Poudlard.

- Quel sourire dis-moi ! On dirait un petit chaton tout mignon !

Le gryffondor fit glisser ses doigts le long du coup du serpentard et passa délicatement le collier. Il batailla un peu -voir beaucoup- avec le fermoir, les doigts glissant inlassablement sur le petit crochet. Il réussit tout de même à l'accrocher et souffla de contentement. Il embrassa l'arrière du coup de Mathieu et posa sa tête sur son épaule. Il loucha sur le collier reposant bien sagement sur la cravate verte et argent. Une bouffée de tendresse et de fierté l'envahit. Il était à lui. C'était son petit chaton inoffensif.

- Pfou, il te va bien !

Il glissa sa main jusqu'à la petite croix et la tripota comme il avait l'habitude de faire lorsqu'elle se trouvait autour de son propre cou. Il le faisait souvent quand il stressait, ou qu'il était inquiet. Habituellement, il la mordillait aussi, les petites marques de dents le prouvaient. Il sourit amusé. Maintenant, il serait obliger de venir voir Mathieu. Il pourrait le mordiller... il lui fit un baiser sur la joue et enfouit son visage dans le coup à l'odeur si alléchante. Franchement, il allait devenir cinglé à force de faire une fixette sur ça. Puis se remémorant les anciennes paroles de Mathieu, il lui chuchota:

- Je ne l'aime plus…

Cette simple phrase lui arracha tout de même un morceau de son coeur. Ça faisait mal de le dire à haute voix, aussi facilement, devant quelqu'un d'autre. Inconsciemment, il s'y attachait encore un peu, un tout petit peu. Il sourit et frotta son visage dans le cou de Mathieu, comme un chat quémandant une petite caresse, un peu de réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Ven 25 Nov - 10:55

Comment ça un chaton ! Se retournant pour protester, Mathieu lui tira la langue avant de lui jeter un clin d’œil provocateur.

- Fais attention chéri, les chatons mordent et griffent, déclara-t-il sur un ton vaniteux et le menton haut, finissant par le laisser mettre le collier autour de son cou.

Frissonnant sous la caresse de doigts d’Adonis et du métal froid contre son cou bien chaud, le Serpentard attendit qu’il finisse de l’attacher, riant doucement en le sentant batailler dur pour clore le fermoir.

- Je te fais tant d’effet que ça pour que tu n’arrives pas à fermer ce collier mon amour, dit-il en le regardant malicieusement, un sourire tendre mais amusé aux lèvres.

Il adorait l’embêter, il se sentait tellement euphorique qu’il avait l’impression d’être sur ressort, une énergie gryffondorienne lui fouettant le sang.

- Vraiment ? Demanda-t-il avec curiosité, conjurant un miroir pour voir son œuvre. Ado… Elle est belle ta chaîne, sourit-il doucement en effleurant du bout des doigts la croix. Je t’appartiens donc officiellement et totalement à présent, rit-il en voyant le regard brillant de milles feux de son petit ami. Je ne suis rien qu’à toi hein ? Et toi aussi n’est-ce pas ? Demanda-t-il avec une grimace serpentardienne, histoire de vérifier que c’était clair entre les deux.

Faisant disparaître le miroir, il frissonna en souriant tendrement, la joue brûlant délicieusement à l’endroit où il l’avait embrassé. Venant de deux maisons survoltées, voilà qu’ils se conduisaient comme des poufsouffles et par Serpentard qu’est-ce qu’il aimait ça ! Il se retourna pour lui faire face et lui sourit avant d’embrasser lui aussi sa joue, frissonnant de plus belle en le sentant se refugier dans son cou.

C’est lui ou la température grimpe légèrement ?

Rougissant mais restant tendre et doux, il attira Adonis dans ses bras et lui offrit son cou pendant qu’il caressait son dos. Il semblait si mal aller soudainement à cause de sa précédente demande.

- Pardonnes-moi… Mais moi je t’aime tu sais ? Tu es mon monde, Adonis, et je ferais n’importe quoi pour toi… Souffla-t-il en resserrant ses bras autour de lui, embrassant le creux de son cou. Je ne te ferais jamais de mal, je te le promets mon amour… Rajouta-t-il en fermant habilement sa gourmette autour du poignet rouge et or.

Rougissant furieusement de son geste qui ne lui ressemblait absolument pas, Mathieu attira les lèvres de son petit ami vers les siennes et l’embrassa avec passion pour lui faire oublier son geste. Mordillant ses lèvres, suçotant sa langue, leurs cœurs battant, le Serpentard transmettait tout son désir et son amour pour lui dans ce baiser qui n’était pas du tout chaste pour son plus grand plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Anderson

avatar

◆ Date d'inscription : 26/10/2011
◆ Logement : Dans une maison rouge et or ~
◆ Job : Aller en cours, c'est déjà bien.
Réputation : 1
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 27 Nov - 17:02

Le métal froid entra en contact avec son poignet. Mathieu attacha le fermoir -avec une habileté meilleure que le gryffon- et rougit férocement. C'était mignon. Adonis voulut observer son nouveau bracelet mais le vert et argent se jeta littéralement sur lui, happant ses lèvres avec une ardeur effrayante. C'était foutrement excitant oui ! Adonis se laissa faire gentiment jusqu'à ne plus pouvoir respirer. C'était une tentative de meurtre !

- Tu vas me tuer vil serpent ! lança le gryffondor en riant.

Adonis se leva, laissant Mathieu assis au sol un air débraillé très amusant. Il lui sourit et épousseta ses vêtements pleins de poussière. La volière ce n'était pas un super endroit pour se rouler par terre. Il se rhabilla correctement et tendit une main au serpentard pour le relever.

- Ce n'est pas que tes baisers ne me déplaisent mais mes amis vont vraiment s'inquiéter. Je mets beaucoup de temps pour envoyer une simple lettre. Ils risquent de débarquer pour me chercher puis se sont des gryffondors quoi...

Adonis lui fit un sourire d'excuse. Ça lui aurait plut de passer plus de temps ici mais il ne pouvait pas vraiment. Si Mathieu tenait vraiment à ce que personne ne sache, il fallait qu'il rejoigne les autres avant que ce ne soit l'inverse. Il voyait déjà la tête des autres s'ils les surprenaient, sûr qu'il serait probablement le paria de la maison. Cette pensée le fit ricaner amèrement.

- Bref. On se reverra de toute façon. C'est quand tu veux, je pourrai même découcher pour toi.

Le rouge et or ponctua sa phrase d'un clin d'oeil et d'un autre baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lestranges
Elève de Serpentard
avatar

◆ Date d'inscription : 08/09/2011
◆ Logement : Le dortoir des Serpentards
◆ Job : Etudiant
Réputation : 1
Age : 28

Profil du parfait Sorcier
Surnom:
Baguette: Bois d'If, 24,5 cm, crin de Licorne
Relations Ship :

MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   Dim 27 Nov - 18:44

L’embrassant à perdre haleine, Mathieu finit par le laisser respirer dans un gémissement boudeur, déjà en manque.

- Mort de plaisir… J’aimerais bien que ce soit ma mort, pas toi ? Fit-il en riant, s’écartant pour le laisser se relever. Mais quoiqu’il en soit, je ne compte pas mourir de suite, pas avant d’avoir profité de la vie à tes côtés Adonis, rajouta-t-il en attrapant sa main pour se relever à son tour.

Lui souriant, Mathieu entreprit de s’épousseter et de se rhabiller correctement, sans quitter des yeux son Gryffondor. Les cheveux en bataille et les lèvres gonflées par les baisers, Adonis était encore plus magnifique et désirable que jamais et le Serpentard sentit une chaleur en lui qu’il vit d’un mauvais œil vu qu’il fallait qu’il se quitte maintenant s’ils ne souhaitaient pas avoir quelques problèmes, il ne souhaitait pas gâcher cette journée qui s'annonçait plus que merveilleuse grâce à son gryffondor.

- Quand pourrait-on se revoir tous les deux ? Finit-il par lui demander en retournant dans ses bras, se serrant contre son torse, le cœur vibrant d’impatience. Et si je demandais le mot de passe de la salle de bain des préfets ? Passeras-tu la soirée avec moi et peut-être même la nuit ? Dit-il en se redressant en glissant sa main pour caresser sa gourmette qu’il lui avait offert.

Lui souriant avec un air de folie gryffondorien, Mathieu répondit à son baiser avant de faire quelques pas pour partir.

- Je t’aime Adonis, lui sourit-il avant de s’éclipser, impatient de le revoir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous avec mon âme (PV Adonis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» Rendez-vous tardif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echoes Of Hogwarts :: RPG :: Poudlard intérieur :: Tours :: Volière-
Sauter vers: