AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A sorts perdus [Emma Smith]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim Jardel
Elève de Serdaigle
avatar

◆ Date d'inscription : 27/07/2011
◆ Logement : Dortoir des Serdaigles de 7° année
◆ Job : Elève
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Joe
Baguette: Bois de frêne, poil de loup-garou, 19 cm, rigide et capricieuse
Relations Ship :

MessageSujet: A sorts perdus [Emma Smith]   Sam 29 Oct - 19:33

Aujourd'hui, c'est jeudi. Et le jeudi, jour sacré à mon esprit, signifie astronomie.
Bon, je la reprends, sans les rimes pourries dont je suis affublé par erreur.

En ce jeudi, je privilégie les leçons privilégiées sont celle d'astronomie. Ce que je veux dire par là ? Très simple : je me balade en ce moment-même avec de nombreux bouquins traitant sur la matière. Mon plan étant de rallier l'un de mes points favoris pour étudier en toute paix... Les rimes me suivent partout... Bref !

- Ah ! Lac noir de mon cœur ! Y'a pas mieux comme endroit pour être tranquille !

Expirant bruyamment, je me laissai joyeusement tomber en arrière, m'allongeant de mon long, profitant du fait qu'il était difficile de m'apercevoir du château où se terrait les plus frileux. Certes, Avril était un peu frisquet, mais ce n'était rien à côté de ma verte Irlande !

Ah, l'Irlande... Rien que d'y repenser et j'en ai le vague à l'âme... Certes, l'Écosse n'était pas non plus de l'autre côté de la Terre, mais ça n'empêche que ! Que voulez-vous ? Je suis un chauvin dans l'âme, moi !

Bref, la tête dans l'herbe, un trèfle dans la bouche (Ah, chère Eire), les bras croisés sous la tête, je m'abandonne à l'observation des nuages le temps de quelques minutes. Après tout, personne n'aurait la stupide idée de s'en venir ici, n'est-ce pas ? ... N'est-ce pas ?!

Eh bien, le futur n'a pas l'air d'être entièrement d'accord avec moi...

- Salut à toi, belle donzelle... Puis-je connaitre la raison pour laquelle ai-je l'honneur de goûter à ta présence ?

Le soleil me rend d'humeur affable, que voulez-vous ?

Je notais la couleur de son blason -Jaune, donc Poufsouffle- et la reconnus comme étant dans mes cours partagés. Je ne pouvais pas mettre de nom sur ce visage, mais je savais instinctivement que je l'a voyais à quasiment tout mes cours, et ce depuis notre première année...

- Tu t'appelles comment déjà ? J'ai une assez mauvaise mémoire des noms, moi c'est Joachim Jardel.


Dernière édition par Joachim Jardel le Lun 31 Oct - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~voracity666
Emma Smith
Elève de Poufsouffle
avatar

◆ Date d'inscription : 25/07/2011
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Emi, Mama...
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Lun 31 Oct - 11:38

Ca y est, nous étions déjà au mois d'Avril. Un jeudi qui plus est. Se serait donc bientôt le week-end !
Après être sortie des cours, elle était remontée dans sa chambre pour enfiler une veste plus chaud par-dessus son uniforme, laissant quand même apercevoir le blason de sa maison. Elle prit au passage son journal intime avant de redescendre et de foncer vers le lac, son lieu de prédilection. En chemin, elle croisa son frère, Damon. Celui-ci lui barra le passage et l'accula dans un coin du couloir. Elle soupira et le fixa :
_ Qu'est-ce que tu me veux Damon ? Je t'ai déjà dit mille fois au moins que j'étais désolée, tu ne peux...
Il la coupa d'un geste de la main impatient.
_ J'ai pas le temps d'écouter tes fausses bonnes excuses sœurette, sache juste que tu vas le payer très cher.
La rage se lisait au fond de ses yeux, d'habitude insondable. Elle ne moufta pas, il profita qu'il n'y est personne pour l'attraper par la gorge et frapper sa tête contre le mur tout en serrant son cou jusqu'à y laisser des marques de doigts violettes pour lui montrer ce qu'il était capable de faire. Il la relâcha juste après sa démonstration de force, elle glissa à terre, sonnée. Il s'en alla en ricanant. Lorsqu'elle se réveilla, elle voyait trouble et avait du mal à respirer. Quelques personnes étaient autour d'elle et ne savait que faire. Quand ils la virent se réveiller, ils l'aidèrent à se relever et vérifièrent qu'elle allait bien. Elle baissa la tête pour cacher les traces sur sa gorge qu'elle sentait et hocha la tête pour leur signifier que tout était ok. Elle ramassa son journal intime et fonça dehors en pleurant.
*Je pourrais jamais me le pardonner...* Pensait-elle sans cesse.
Elle était petite quand l'irréparable s'est produit. C'était lorsque la menace des mangemorts planaient sur leur tête, elle avait voulu sortir mais au début, sa mère s'y était opposée. Puis elle avait insisté en disant qu'elle pouvait y aller seule, celle-ci s'était emportée sur sa fille pour lui signifier qu'il était hors de question qu'elle sorte toute seule dehors. Mais après avoir remarqué qu'elle l'avait effrayée, elle avait finalement accepté à l'emmener faire un tour au parc. Lorsqu'elles arrivèrent là-bas, celui-ci était désert et pour cause, après avoir entendu l'avertissement comme quoi tout le monde devait rester chez soi, personne n'avait été assez bête pour sortir. Quelques minutes après leur arrivée, des mangemorts débarquèrent et se fut le drame. Sa mère se fit tuer en voulant sauver sa fille. Depuis, son père et son frère la prenne pour entière responsable de sa mort. L'air était un peu frisquet et le vent fouettant son visage la ramena brusquement à la réalité, elle essuya ses larmes d'un revers de main et toucha sa gorge en grimaçant puis alors qu'elle se dirigeait vers l'endroit où elle se mettait d'habitude tranquillement pour écrire, un jeune homme se trouvait là. Un Serdaigle à en voir avec son blason. Elle le reconnaissait, il était dans ses cours partagés. Il lança alors en la voyant :
_ Salut à toi, belle donzelle... Puis-je connaitre la raison pour laquelle ai-je l'honneur de goûter à ta présence ?
Emma se rappelait maintenant de la façon particulière dont il avait de parler, elle aimait bien son style. Ca changeait des autres garçons. Elle lui sourit, un petit sourire mais c'était tout ce qu'elle avait en réserve, elle espérait qu'il ne remarquerait pas les traces violettes autour de son cou mais à moins d'être aveugle, s'était peine perdue d'avance.
_ Bonjour. Oh eh bien, d'habitude quand je viens ici, il n'y a presque jamais personne. C'est un endroit calme et serein, et j'aime venir me reposer ici ou écrire dans mon journal et toi alors ?
Il ajouta ensuite :
_ Tu t'appelles comment déjà ? J'ai une assez mauvaise mémoire des noms, moi c'est Joachim Jardel.
Voilà, elle cherchait depuis toute à l'heure son nom. Elle ne savait pourquoi mais elle avait subitement eut un trou de mémoire, peut-être le choc qu'elle s'était pris à la tête qui avait causé ceci.
_ Je m'appelle Emma Smith. Enchantée enfin de faire ta connaissance.
Il est vrai que malgré leurs nombreux cours en communs, ils ne se parlaient pas plus que ça. Elle s'assit et se mit à regarder le sol en voyant qu'il fixait son cou. Elle n'était pas spécialement douée pour mentir, enfin ça dépendait des fois mais dans ce cas-là, elle ne pouvait pas dire autre chose que la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim Jardel
Elève de Serdaigle
avatar

◆ Date d'inscription : 27/07/2011
◆ Logement : Dortoir des Serdaigles de 7° année
◆ Job : Elève
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Joe
Baguette: Bois de frêne, poil de loup-garou, 19 cm, rigide et capricieuse
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Lun 31 Oct - 17:18

Je lui adressai un large sourire en réponse au sien. Elle faisait partie de ces gens à qui un sourire éclairait le visage, quelque soit la taille du dit sourire.

Lorsque j'entendis son prénom, le déclic se fit en mon esprit. Mais oui ! Lullaby m'avait déjà parlé d'elle. Lullaby et d'autres, remarque...

J'attrapai sa main délicatement et la portai à mes lèvres, effleurant la peau avant de la relâcher.

- Tout l'honneur est pour moi, belle fée. Sinon, je prends le soleil, loin de mes camarades qui préfèrent s'enfermer à la bibliothèque ou dans des salles de classe sombres et mal aérées. Merci, mais pas pour moi... lui expliquai-je.

J'avais bien évidemment noté les marques violettes et ressemblant étrangement à des mains sur sa gorge, mais ce n'était pas très poli d'en parler. Après tout, la brusquer était la dernière chose que je voulais. L'important était de la mettre en confiance et, avec un peu de chance, j'arriverais au fin mot de l'histoire.

En vérité, j'étais dehors parce que j'étais sûr d'y être tranquille, loin des Serdaigles obsédés par leurs résultats scolaires, des Gryffondors vulgaires, des Serpentards canons et des Poufsouffles très gentils. Sans vouloir être critique envers ceux que j'appréciais de chaque maison...

Je la vis frissonner un instant, alors je m'approchai d'elle et passai mon écharpe autour de son cou, la nouant délicatement et cachant ainsi les traces.

- Tu n'auras qu'à la passer à Lullaby, si tu veux me la rendre. Mais tu peux toujours la garder, si tu veux, lui souris-je.

Je jouai un instant avec les franges de l'accessoire avant de sortir ma baguette pour, à l'aide d'une formule rencontrée au hasard des pages d'un livre quelconque, modifier la couleur bleu Serdaigle pour un joli jaune Poufsouffle.

- Et voilà ! Une raison en plus pour que tu puisses la garder ! Et t'inquiètes pas, au pire je volerais celle de Alexander ! Si je ne l'ai pas encore pendu avec, marmonnai-je sombrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~voracity666
Emma Smith
Elève de Poufsouffle
avatar

◆ Date d'inscription : 25/07/2011
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Emi, Mama...
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Dim 6 Nov - 13:54

Il lui adressa alors un large sourire en réponse au sien. Il ne semblait pas vexé par le petit sourire qu'elle lui avait fait, au contraire. Il attrapa alors sa main délicatement et effleura la peau avant de la relâcher, un baise main. Elle sourit à nouveau, un sourire un peu plus grand que le premier. Il lui expliqua alors :
_ Tout l'honneur est pour moi, belle fée. Sinon, je prends le soleil, loin de mes camarades qui préfèrent s'enfermer à la bibliothèque ou dans des salles de classe sombres et mal aérées. Merci, mais pas pour moi...
Elle lui lança un autre sourire puis se mit à frissonner, l'air était vraiment frisquet. Et la froideur du vent s'était renforcée. Elle essayait tant bien que mal de cacher ses tremblements mais il l'avait déjà remarqué. Il s'approcha d'elle et passa sa propre écharpe autour de son cou, la nouant délicatement comme si il ne voulait pas lui faire du mal et cachant par la même occasion, les traces. Elle fut étonnée par ce geste et voulut l'enlever pour la lui rendre mais il lui lança alors en souriant :
_ Tu n'auras qu'à la passer à Lullaby, si tu veux me la rendre. Mais tu peux toujours la garder, si tu veux.
Il joua un moment avec les franges de celle-ci avant de lancer un sort dessus qui la rendit jaune. Elle voulait l'en empêcher mais elle n'eut même pas le temps de faire un mouvement qu'elle avait déjà changé de couleur.
_ Et voilà ! Une raison en plus pour que tu puisses la garder ! Et t'inquiètes pas, au pire je volerais celle de Alexander ! Si je ne l'ai pas encore pendu avec, marmonna-t-il sombrement.
Elle le remercia alors, faute de mieux.
_ C'est très gentil à toi mais maintenant t'as plus rien pour te couvrir... J'ai entendu parler d'Alexander, mais je le connais pas plus que ça, tu ne l'aimes pas ? Demanda-t-elle.
Elle le regarda, intriguée. Il semblait ne pas vraiment l'apprécier mais c'était peut-être qu'il l'énervait juste. Elle sentit alors une présence dans son dos, quelqu'un était assis derrière elle, pas la peine de se retourner pour savoir que c'était Damon, son frère. Il passa alors ses bras autour de sa taille et la serra fort contre elle. Elle ne comprit pas son geste et fut bien trop surprise pour se dégager. En même temps, elle le voyait mal la frapper devant un autre élève ou la menacer. Il avait des apparences à tenir et une réputation a gardé. Il était bien connu dans toute l'école. C'était le beau gosse par excellence.
_ Ma petite soeur adorée, comment tu vas ?
En fait, son attitude lui faisait de la peine, elle ne répondit pas et observa le sol. Elle sentait le regard de Joachim posé sur eux deux, l'air interrogateur. Il ne comprenait pas plus qu'elle le comportement de son frère. Avant qu'elle est eut le temps de parler, il lança pour rompre le silence qui s'était installé :
_ Joli écharpe soeurette, je l'avais jamais vu avant.
En gros, ça voulait dire : « Bonne idée de l'avoir mis, au moins on verra pas les marques ! » Elle en fut encore plus chagrinée mais ne montra rien.
_ Merci... Murmura-t-elle simplement.
Elle voulait qu'il s'en aille car sa présence l'attristait et elle finirait par avoir du mal à le cacher. Le pire, c'est qu'il le savait mais qu'il restait quand même !
_ Bonjour, Joachim c'est ça ? Le salua-t-il finalement, la gardant toujours contre lui et la serrant un peu plus que nécessaire mais ça ne se voyait pas.
Elle n'osait bouger et continuait de fixer le sol comme-ci elle avait trouvé quelque chose d'intéressant à regarder. Son frère connaissait à peu près tout le monde dans l'école, il était aussi aimé de tous ou presque et populaire. Il faisait les pires conneries avec ses amis vu qu'il était un Serpentard mais ne se faisait pas souvent avoir. Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'il s'en aille bientôt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim Jardel
Elève de Serdaigle
avatar

◆ Date d'inscription : 27/07/2011
◆ Logement : Dortoir des Serdaigles de 7° année
◆ Job : Elève
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Joe
Baguette: Bois de frêne, poil de loup-garou, 19 cm, rigide et capricieuse
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Mar 8 Nov - 10:24

Je haussai les épaules en esquissant une moue.

- C'est pas que je l'aime pas, disons plutôt que quand il a une idée derrière la tête, non seulement il l'a pas ailleurs, mais en plus il est du genre obstiné, donc il fera tout pour arriver à ses fins, si tu vois ce que je veux dire... soupirai-je.

Je lui adressai un sourire rassurant.

- Rassure-toi, je ne portai cette écharpe que parce que j'avais la flemme de la mettre ailleurs, au moins autour de ton cou elle emplit sa fonction.

Bon, la vérité est que si je porte mon écharpe, ça empêche les gens d'apercevoir quelques suçons mal placés, mais un glamour et c'est quasi pareil ! Et puis, sérieusement, entre ma réputation et la santé d'une jeune fille, y'a pas photo !

D'ailleurs, la jeune fille fut collée au torse d'un... Serpentard, au vu de son blason et des couleurs que son uniforme arborait. Elle semblait nerveuse, peu habituée à ces gestes venant de cette personne qui devait être son frère, au vu de quelques ressemblances et ce qu'il venait de dire. En effet, on n'appelle pas une inconnue "petite sœur". Enfin, ça dépend des gens, plutôt.

Je lui adressai un sourire poli sans vraiment être sincère.

- Oui, c'est cela, et toi, tu es Damon. A ce qui est murmuré dans les couloirs nous devrions soit nous entretuer, soit être les meilleurs amis au monde, car nous nous ressemblerions trop au niveau comportemental.

Mais je n'accepterais jamais de me lier avec toi... poursuivis-je mentalement.

En effet, même si je suis assez ouvert et que les préjugés sur les maisons de Poudlard ne m'atteignent pas vraiment. A mes yeux, un Serdaigle se doit de ne croire en aucune rumeur non fondée. Et je sais que la magie noire a contaminée autant de Poufsouffles, de Gryffondors et de Serdaigles que de Serpentards. Mais l'attitude que sa soit-disante sœur avait quand il la prenait dans ses bras, les traces de doigts sur son cou, les rumeurs sur son compte, et j'en passe.

- Par contre, est-ce que ça te dérangerais de nous laisser ? Emma et moi étions en train de réviser pour le devoir d'Astronomie de demain soir. Et cette note est des plus cruciales.

Le bon côté que les Serdaigles et que les Poufsouffles aient des cours communs est que je connaissais son emploi du temps et que si il vérifiait, effectivement il pourrait remarquer que je ne mentais que pour le contrôle. Et encore. Et puis, vu que j'avais moi-même des manuels sur cette matière aidait amplement le mensonge.

Le fait que Alexander soit non seulement mon meilleur ami -et mon amant, d'après la rumeur- mais aussi un préfet-en-chef peut pas mal aider.

Je ne pouvais pas sentir Damon. On prétendait qu'il était assez violent envers la jeune femme et j'en avais eu plusieurs preuves. Je sais très bien me faire oublier, entre autre. Je détestais les gens capables de violence gratuite, et plus particulièrement sur les femmes. Je n'étais pas un machiste qui pensait que les femmes n'étaient que des êtres faibles incapables de se défendre par elles-même, bien au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~voracity666
Emma Smith
Elève de Poufsouffle
avatar

◆ Date d'inscription : 25/07/2011
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Emi, Mama...
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Jeu 10 Nov - 15:08

Il répondit alors à sa question en haussant les épaules avec une moue tout en soupirant :
_  C'est pas que je l'aime pas, disons plutôt que quand il a une idée derrière la tête, non seulement il l'a pas ailleurs, mais en plus il est du genre obstiné, donc il fera tout pour arriver à ses fins, si tu vois ce que je veux dire... 
Ca pour voir ce qu'il voulait dire, elle le voyait. Elle hocha la tête en signe de réponse, un regard de compassion accompagnant son geste puis il lui adressa alors un sourire rassurant.
_ Rassure-toi, je ne portai cette écharpe que parce que j'avais la flemme de la mettre ailleurs, au moins autour de ton cou elle emplit sa fonction.
Elle n'avait pas eu le temps de lui répondre car son frère était arrivée peu après cela et avait gâché la tranquillité du moment. Depuis qu'il était, tout ce qu'elle savait faire s'était observer le sol et ne pas bouger. Joachim lança alors en réponse à son frère :
_ Oui, c'est cela, et toi, tu es Damon. A ce qui est murmuré dans les couloirs nous devrions soit nous entretuer, soit être les meilleurs amis au monde, car nous nous ressemblerions trop au niveau comportemental.
Damon sembla s'amuser de cette répartie car il se mit à rire, pas un rire d'idiot mais un rire de...ben de Damon quoi. Ca faisait un peu froid dans le dos à y penser et bien malgré elle, Emma se sentit tressaillir. Le Serpentard ne manqua pas de le remarquer car il resserra son étreinte autour de celle-ci, ce qui eut pour effet premier de lui couper la respiration. Voyant bien qu'elle semblait avoir quelques problèmes, il relâcha son emprise sur elle et la Poufsouffle put à nouveau respirer à sa convenance. Il l'avait tellement serrée contre lui qu'elle pouvait encore sentir la présence de ses bras autour de son ventre, ça lui faisait presque mal, elle grimaça en prenant une grande inspiration mais personne ne pouvait le voir vu qu'elle avait la tête baissée, son frère daigna enfin répondre au Serdaigle.
_ Oui, tu as tout bon. Tu ferais un bon psy. Mais je préfère avoir des amis que des ennemis, tu comprends très certainement pourquoi.
Finalement, Joachim reprit la parole et c'est ce qu'il venait de se permettre de dire qui fit subitement relever la tête d'Emma :
_ Par contre, est-ce que ça te dérangerais de nous laisser ? Emma et moi étions en train de réviser pour le devoir d'Astronomie de demain soir. Et cette note est des plus cruciales.
C'était la première fois qu'elle entendait quelqu'un congédier LE grand Damon de la sorte. Nullement démonté par cette réplique, celui-ci relâcha la jeune sorcière et elle le sentit s'allonger à demi en posant ses mains derrière lui pour le retenir.
_ Parce que tu veux me faire croire que c'est ce que vous étiez en train de faire ? Je connais Emma et si elle avait vraiment un contrôle comme tu le prétends si bien, elle serait en train de réviser à la bibliothèque, dans sa chambre ou dans la salle commune des Poufsouffle et pas dehors alors qu'il fait un froid de canard. Lâcha-t-il nonchalamment.
Les yeux d'Emma s'agrandissaient à mesure qu'il parlait, jamais il n'avait montré le moindre signe qu'il s'intéressait un tant soit peu à elle or il venait de déballer tout ce qu'elle avait l'habitude de faire depuis qu'elle était à Poudlard. Finalement, il se rassit normalement sans attirer sa soeur contre lui. Elle n'arrivait pas à croire ce qu'elle venait d'entendre.
_ Comment tu peux savoir tout ça ? Tu ne t'es jamais intéressé à moi... Souffla-t-elle encore sous le choc.
A nouveau, il reprit son rire qu'elle détestait tant, la faisant frissonner une nouvelle fois. Il se releva et lança avant de disparaître comme il avait l'habitude de le faire :
_ Il y a tellement de choses que tu ne sais pas soeurette.
En clair, ça voulait dire : « T'es qu'une grosse conne et puis rêves pas trop, je m'intéresse pas plus que ça à ton cas. ». Des larmes coulèrent alors le long de ses joues, elle prit sa tête entre ses mains et se mit à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim Jardel
Elève de Serdaigle
avatar

◆ Date d'inscription : 27/07/2011
◆ Logement : Dortoir des Serdaigles de 7° année
◆ Job : Elève
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Joe
Baguette: Bois de frêne, poil de loup-garou, 19 cm, rigide et capricieuse
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Dim 27 Nov - 14:40

- Moi ? Je ne cherche pas à te faire croire quoi que ce soit. Lui assurai-je. Je lui ai proposé de changer sa méthode d'apprentissage, histoire de voir si ça pouvait l'aider, et suite à la suggestion de notre professeur. Et sache que le froid fouette le sang, oxygénant ainsi le cerveau, permettant à celui-ci d'être encore plus opérationnel qu'il ne l'est déjà. Et donc, on apprend mieux et plus vite. C'est scientifiquement prouvé ! Les moldus eux-même en sont conscients.

Je n'avais pas perdu une seule fois mon calme ou ma confiance en moi. Il aurait suffit que je perde un seul de ces deux-là, et j'aurais ainsi prouvés à ce Damon que tout n'était qu'un tissus de mensonge.

J'applaudissais intérieurement le Serpentard. Au vu de la surprise que Emma affichait, je n'étais pas le seul à m'étonner d'en apprendre autant. Sur la jeune Poufsouffle, comme le fait que son frère en sache autant sur elle.

D'ailleurs, ce fut affirmé, lorsque Emma reprit la parole, après qu'il l'ait finalement lâché.

Je serrai les poings, contenant difficilement ma colère envers cet homme. J'hésitais à lui lancer un sort pouvant le rendre impuissant -simple vengeance- mais mon regard fut retenu vers Emma qui sanglotait et frissonnait de froid.

Soupirant devant mon inutilité -en un sens, c'est une affaire de famille et m'y appliquer ne ferait qu'envenimer les choses, non ?- j'ôtai ma veste chaude de ma chaleur corporelle et entourai la frêle jeune femme avec, avant de passer mes bras autour d'elle et la presser contre mon épaule et de la bercer. Je ne servais vraiment à rien, c'était désespérant. Et je ne pourrais prévenir Lullaby que très difficilement. Elle pourrait la consoler, elle, je le sais. Moi, c'est pas mon truc.

- Hey, Emma... Tentai-je piteusement.

Je me tus finalement, car dans ces moments-là, j'avais plus tendance à faire redoubler les pleurs qu'autre chose, alors je continuais de la bercer gauchement tout en chantonnant une ballade de mon pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~voracity666
Emma Smith
Elève de Poufsouffle
avatar

◆ Date d'inscription : 25/07/2011
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Emi, Mama...
Baguette:
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Lun 19 Déc - 12:27

Joachim lança alors avant qu'il ne disparaisse :
_  Moi ? Je ne cherche pas à te faire croire quoi que ce soit. Lui assurai-je. Je lui ai proposé de changer sa méthode d'apprentissage, histoire de voir si ça pouvait l'aider, et suite à la suggestion de notre professeur. Et sache que le froid fouette le sang, oxygénant ainsi le cerveau, permettant à celui-ci d'être encore plus opérationnel qu'il ne l'est déjà. Et donc, on apprend mieux et plus vite. C'est scientifiquement prouvé ! Les moldus eux-même en sont conscients.
Damon aurait été encore là qu'il aurait sûrement répliqué mais finalement c'était bien mieux pour tout le monde qu'il soit parti. Elle était plutôt impressionnée par le serdaigle qui avait le courage de tenir tête à un des Serpentard le plus connu et surtout, le plus dangereux. Alors qu'elle pleurait, tremblante de froid, elle sentit une veste chaude l'entourer puis des bras la presser contre une épaule. Ce simple contact suffit à la réconforter un peu. Il lança un timide :
_ Hey, Emma...
Mais finalement, il se tut. Il continua de la bercer plutôt maladroitement mais elle s'en fichait, tout en chantant une ballade. Au bout d'un moment, se sentant un peu mieux et les larmes ayant arrêtées de couler, elle réussit à reparler à nouveau, la gorge toujours aussi serrée :
_ Merci... C'est très gentil à toi... Je suis désolée que tu es dû assister et subir à ça...
Elle n'aimait pas quand son frère se comportait ainsi et surtout avec d'autres personnes qui en lui avaient strictement rien fait. Mais il était comme ça et elle ne pourrait le changer quand bien même elle le voudrait. Elle savait que c'était en partie de sa faute et c'est sans doute ça qui la chagrinait le plus. Elle se sentait mal chaque jour, dès qu'elle le voyait où qu'elle entendait parler de sa mère, une femme courageuse et brave... En général, elle changeait de direction ou s'enfuyait à toutes jambes. C'était trop dur à entendre, elle qui ne s'était pas encore pardonnée et qui ne se le pardonnerait jamais d'ailleurs d'avoir conduit sa propre mère à sa perte. Bien sûr elle était petite mais cela ne changeait pas les faits, c'était bien à cause d'elle qu'elle était morte et ça, personne ne pouvait dire le contraire. Elle n'arrêtait pas de se dire que si elle n'avait pas voulu aller dehors, qu'elle serait sagement restée à l'intérieur comme le lui avait ordonné sa mère, rien de tout cela ne serait arrivé. Mais dès qu'elle avait le malheur de dire cela, on lui répliquait alors : « Avec des si, on referait le monde. » Et c'était pourtant vrai mais tellement dur à entendre. Quoiqu'il en soit, les faits sont les faits.
_ Tu veux peut-être que je te laisse étudier ? Finit-elle par demander, toujours aussi bas.
Elle se sentait mal de l'avoir dérangé et le pauvre, se retrouverait dans une affaire de famille au demeurant compliquée, alors qu'il n'avait strictement rien demandé. Comme on le dit souvent, c'est toujours ceux qui n'ont rien demandé à qui ils leur arrivent les pires trucs. Et c'était bien vrai. Elle ne comptait plus les fois où elle avait vu de pauvres élèves innocents se faire embêter par des Serpentard. Elle avait beau les en empêcher, elle ne pouvait être là tout le temps lorsque cela arrivait... !


PS : Désolée pour le retard, c'est que j'ai eu une semaine de bac blanc et je devais réviser donc voilà... Encore désolée >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim Jardel
Elève de Serdaigle
avatar

◆ Date d'inscription : 27/07/2011
◆ Logement : Dortoir des Serdaigles de 7° année
◆ Job : Elève
Réputation : 0
Age : 24

Profil du parfait Sorcier
Surnom: Joe
Baguette: Bois de frêne, poil de loup-garou, 19 cm, rigide et capricieuse
Relations Ship :

MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   Lun 19 Déc - 18:03

Je haussai les épaules. Étais-je gentil ? Ne l'étais-je pas ? Aucune idée. Et je m'en fichais bien. Tout ce qui m'importait, c'était que ses larmes cessent de couler. Elles me rappelaient trop bien celles de l'orphelinat. Et puis, assister à ça ou ne pas y avoir assisté ne change rien à ma perception sur Mr Damon. Ou sur Emma.

Je lui caressai le dos avec le plus de douceur possible en cessant de chantonner.

- Faudrait p't-être arrêter de croire que nous autres Serdaigles ne vivons qu'à travers les études, soupirai-je. Je pourrais toujours revoir les cours plus tard dans la semaine... ou pas du tout.

Il est vrai que je m'astreignais à un régime strict scolaire (révision quasi-tous les soirs et pratique courante), mais je savais reléguer tout de même ! Et puis, je n'étais pas vraiment fana de la lecture des astres et de l'astrologie qui menait irrémédiablement aux horoscopes. Et ma mère adorait ces soi-disantes prédictions. Mais elle était morte en me donnant la vie. J'étais le meurtrier de ma mère. Le seul et l'ultime humain que j'aurais envoyé ad patres aura été ma génitrice, la femme qui m'a mis au monde. La mort n'est qu'ironie pure.

- Au risque de t'étonner, on a aussi des vies sexuelles avec des êtres en dehors des manuels... Si si ! Je t'assure ! Et nous ne nous nourrissons pas que de poussière et ne nous buvons pas que de l'encre !

Je poursuivais ainsi que ma volée, cherchant à la faire rire, immisçant quelques plaisanteries au milieu de mes propos.

- ...Et je te jure, voir cet abruti qui a l'air d'avoir été croisé avec une armoire normande se mettre à glapir comme une jeune fille face à une souris -sans vouloir t'insulter- parce qu'il n'avait pas pu réviser à temps et que le contrôle était imminent ! Le professeur a bien cru qu'il allait falloir l'envoyer à l'infirmerie !...

Ps : T'inquiètes, suis pas mieux dans mon style >.< (je devrais peut-être commencer mes révisions moi :angel:) et voici mon code couleur ^^: [color=#009966]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~voracity666
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A sorts perdus [Emma Smith]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A sorts perdus [Emma Smith]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hallie Halloway | Fiche Achevée
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Règle du RP: Les symboles perdus
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echoes Of Hogwarts :: RPG :: Poudlard extérieur :: Le lac-
Sauter vers: